La métaphysique du berger, un film qui questionne les choix de vie

Métaphysique du Berger – Bande Annonce from La Vingt-Cinquième Heure on Vimeo.

Le film documentaire La métaphysique du berger de Michaël Bernadat sort dans les salles ce mercredi 28 juillet. Découvrez la bande-annonce de La Métaphysique du Berger, ses moutons et ses chevaux évoluant dans des paysages d’alpages et surtout le berger philosophe Boris. Entre contemplation et réflexion sur le rapport au vivant, la place de l’individu dans la société, l’autonomie, ce film suit Boris devenu à la fois paysan et berger. Cet ancien étudiant en philosophie habite une yourte au fond d’une vallée reculée. Il cherche une manière d’exister qui lui corresponde, à la recherche de l’autonomie et du contact avec la nature. Il tente de vivre autrement. Il accepte de faire part de ses succès, de ses doutes et de ses échecs, de ses tiraillements entre aspirations personnelles et nécessités de la vie de famille.

Michaël Bernadat, réalisateur de La Métaphysique du berger : « À travers ce film j’ai essayé de faire passer le message qu’il faut voir plus loin que ce que la vie nous fournit. J’ai l’espoir qu’un jour les machines puissent aider les humains à s’épanouir et que l’argent soit mieux redistribué. S’accomplir, ce serait vivre heureux avec des moyens convenables sans avoir à aller faire un travail qui ne nous plaît pas. D’une manière douce, ce film cherche à emmener les gens à réfléchir au fait que l’on est sur terre pour s’accomplir. »

Gilles Vernet, le financier devenu instituteur, questionne la prépondérance de l’argent dans nos vies dans son dernier livre Tout l’or du monde : « plus on consacrera de temps à l’argent, moins on disposera de temps pour ce qui est essentiel »

Le philosophe Olivier Remaud : « la distinction entre le vivant et l’inerte repose sur une illusion. Les mondes de glace ne sont pas dénués de vie. »

Le psychiatre Dirk de Wachter, auteur de L’art d’être malheureux : « une vie écologique ne rend pas malheureux »

Témoignage : j’ai passé une semaine à travailler à la ferme en vallée de Chevreuse

Florence Robert, bergère et auteure : le pastoralisme, une pratique agricole pour le monde d’après ?

Jean-Marc Landry : « comprendre le loup réel et adapter les mesures de protection »

Les recommandations littéraire et culinaire de Yann Arthus-Bertrand Bergère des collines

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article