Concrètement on fait comment en cuisine pour changer des pâtes au beurre ?

festival maim livfre bon

Ninon Gouronnec, chargée de projets Cuisine Durable à la Fondation GoodPlanet © Fondation GoodPlanet

Nouvelle rubrique dédiée à la cuisine et l’alimentation durable sur GoodPlanet Mag’, “Concrètement on fait comment en cuisine”. À intervalle régulier, Ninon Gouronnec, chargée de projets cuisine durable à la Fondation GoodPlanet prodiguera ses conseils et donnera des idées et des astuces pour manger sain et écologique Aujourd’hui, quelques pistes pour que manger veggie ne se transforme pas en morne routine à base de pâtes au beurre. 

Voici venu le temps… de devenir veggie ! Adopter de nouvelles habitudes alimentaires, végétaliser son repas, sur le papier ça paraît compliqué, mais la Fondation GoodPlanet vous explique comment mettre plus de durabilité dans l’assiette, de façon simple et sans prise de tête ! Retrouvez chaque mois nos astuces et recettes dans cette nouvelle rubrique “Concrètement on fait comment en cuisine…” ! Elle est le fruit de notre travail avec les ateliers de cuisine que nous proposons toute l’année et le livre de recettes qui en a débouché sur le livre Bon dans l’assiette, bon pour la planète. 

Bon justement, on fait comment concrètement… pour changer des pâtes au beurre ? 

Après avoir profité tout l’été, une fois l’automne venu, la cigale se trouve fort dépourvue… d’inspiration devant son frigo ! 

L’été, cuisiner peut-être assez simple : trois tomates, une mozza, voici un déjeuner rapide et rafraîchissant, et pêches et abricots bien sucrés font des desserts plutôt satisfaisants. Mais lorsque l’automne arrive, et que le budget de la rentrée est déjà bien entamé, comment se régaler ? 

1 – Regarder ce que font les autres 

Aidez-vous des plateformes de réseaux sociaux : Pinterest, Instagram, ou même Mmarmiton vous aideront à découvrir de nouvelles recettes.  

Si vous ne savez pas comment cuisiner cette courge biscornue que vous avez vue au supermarché, tapez son nom dans la barre de recherche ! Elargissez en traduisant son nom en anglais, car certains sites anglo-saxons regorgent d’idées audacieuses et végétariennes ultra-gourmandes.  

Regardez ce que cuisinent vos chefs préférés : vous n’avez peut-être pas de siphon ou de fleurs comestibles, mais cela peut vous donner une idée de recette, de forme (par exemple, un chou-fleur rôti en entier plutôt qu’en purée)… 

2 – Repenser ses plats préférés 

Votre réconfort à vous, c’est le hachis parmentier ? Pourquoi ne pas repenser vos recettes fétiches, en variant l’accompagnement, les protéines ou les féculents ? Plutôt que de la viande hachée, mélangez des lentilles cuites avec un peu de crème végétale, et surmontez cette préparation d’une purée de patate douce : réconfortant et consistant !  

Marre des pâtes et du riz ? Optez pour du quinoa (français), du couscous de pois chiches ou des pâtes à la farine de légumineuses, riches en protéines végétales, qui cuisent rapidement. 

Envie de raclette ? Testez les brocolis, champignons et tranches de courges pour accompagner votre fromage fondu. Vous en sortirez rassasiés, et plus légers ! 

Pas trop fan des fanes ? À grosses feuilles, cuisinez-les comme des épinards, et faites-les cuire dans une poêle avec un filet d’huile d’olive, du sel et du poivre ; fines, comme des herbes aromatiques, à transformer en pesto, pour parfumer un appareil de quiche, des sablés apéro… 

Envie de gratin de pommes de terre bien gourmand ? Utilisez de la crème végétale de légumineuses françaises (soja, épeautre…), pour un plat végétarien bien réconfortant ! 

3 – Demander conseil à un ami 

On a tous un plat que l’on pourrait cuisiner les yeux fermés : certains sont passés maître es omelette, d’autres ont craqué le code des légumes rôtis les plus exquis… Cuisinez vos amis sur leurs recettes préférées, celles qu’ils cuisinent toutes l’année sans se lasser. Cela vous donnera mille idées, vous ouvrira les papilles sur de nouvelles cultures culinaires, et vous donnera (on l’espère) envie de vous mettre aux fourneaux ! 

4 – Penser pantone ! 

Un Pantone, c’est un nuancier de couleurs : très pratique pour les peintres, décorateurs… et cuisiniers : inspirez-vous des couleurs pour réfléchir à de nouvelles associations de saveurs. 

Les courges (orangées) commencent à arriver ? Faites-en des soupes, rendues crémeuses avec des lentilles corail et une pointe de curry ! 

Les betteraves, pourpres, seront les meilleurs compagnons pour un ketchup revisité, accompagnées de paprika ou de piment d’Espelette (et pourquoi d’une ou deux prunes pour adoucir le tout)… 

Ninon Gouronnec, chargée de projets cuisine durable à la Fondation GoodPlanet

Encore faim ? Retrouvez nos meilleures astuces et recettes dans le livre BON, publié aux éditions Marabout ! Cliquez ici pour le retrouver dans votre librairie préférée ou à la boutique de la Fondation GoodPlanet ! 

À lire aussi

Ninon Gouronnec, chargée de projet cuisine durable à la Fondation GoodPlanet : « s’intéresser à des cultures culinaires du monde entier se révèle une super manière de manger plus durable »

L’Europe peut être autosuffisante en soja

Ecrire un commentaire

Journée internationale pour la conservation de l’écosystème de la mangrove : les experts de GoodPlanet vous expliquent les enjeux globaux et les actions qu’ils mettent en œuvre pour réhabiliter la mangrove en Indonésie

Lire l'article