On a appelé IciLaTerre, le numéro vert pour parler d’agriculture avec des agriculteurs


Agricultural landscape in beauce, Eure-et-Loir, France (48°20’ N, 1°22’ E).

En septembre 2019, trois agriculteurs des Yvelines du collectif IciLaTerre ont lancé le premier numéro vert en France dédié à l’agriculture. Il permet à n’importe qui de joindre des agriculteurs partout dans le pays et de leur poser des questions sur l’agriculture, mêlant un souci de transparence et une volonté de recréer une proximité avec un secteur qui attire de moins en moins.

Nous avons donc appelé le numéro vert (0805 382 382) et c’est Nicolas, agriculteur en Ile-de-France, qui nous a répondu. Il fait partie de la centaine d’agriculteurs qui ont accepté de répondre bénévolement à des personnes soucieuses de s’informer sur les pratiques agricoles. Depuis le lancement du projet, plus de 900 personnes ont contacté le numéro vert IciLaTerre. Avec Nicolas, nous avons notamment parlé pesticides, l’un des deux sujets qui, avec l’élevage, est souvent au cœur des polémiques liées au monde agricole. Nicolas est conscient de la sensibilité du sujet, mais évoque par exemple le fait que les pesticides sont souvent inévitables pour remplir le lourd cahier des charges de l’agriculture, alors qu’une population mondiale en croissance constante doit être nourrie. La discussion avec l’agriculteur prend une tournure informelle, directe et concrète avec un échange, on est loin de la simple énumération de faits qu’on trouverait en quelques clics sur internet. À l’autre bout du fil, ce sont des opinions personnelles qui se dégagent, sur la place de la technologie, des pesticides ou encore sur la reconnaissance du métier. Des agriculteurs de tout horizon font partie de l’initiative, rendant ainsi chaque appel unique. L’expérience semble réussie, alors que l’ensemble du projet se fonde sur la volonté de recréer ce « lien perdu », selon Olivier Coupery, co-fondateur du collectif IciLaTerre.

« L’idée nous est venue parce qu’on s’est aperçu que des membres de la famille qui ne sont pas agriculteurs étaient parfois surpris de nos réponses à leurs questions. Pourquoi on utilise tel produit, tel médicaments sur tels animaux, les conditions d’élevage… » explique Olivier Coupery. « L’idée était d’amener cela à une plus grande échelle par le biais du téléphone, et de récréer un lien perdu au niveau humain. […] Avant, tout le monde avait un oncle ou un grand-parent agriculteur, qui pouvait parler de ces choses. Maintenant, une distance s’est créée. »

Il y a « l’agriculture que l’on pratique, l’agriculture imaginée, et l’agriculture dont les gens rêvent »

Cette perte de proximité se ressent manifestement dans le secteur agricole. Chaque année, en France, le nombre d’agriculteurs diminue. Selon l’INSEE, en 2019, le pays comptait 400 000 agriculteurs exploitants, soit 1,5 % de l’emploi total du pays, contre 1 ,6 million en 1982. Un nombre qui promet de baisser davantage dans les années à venir, alors qu’un agriculteur sur deux est âgé de 50 ans ou plus et que la filière n’attire pas vraiment les jeunes. En cause, entre autres, une image minée du métier qui souffre de généralités véhiculées via de nombreuses polémiques. « On a voulu aller contre cette spirale infernale, où on s’enferme dans une idée sur l’agriculture qui n’est pas celle que l’on pratique. » explique Olivier Coupery, en évoquant notamment les questions liées aux conditions animales dans l’élevage. « On est fatigué de se retrouver souvent le banc des accusés pour quelques excès qui existent. Ce n’est pas toujours réaliste, même si ça peut l’être. Il y l’agriculture que l’on pratique, l’agriculture imaginée, et l’agriculture dont les gens rêvent. […] On souffre d’un manque de reconnaissance du travail qu’on fait. Ce n’était pas l’objectif de départ du numéro vert, mais cela nous fait du bien au moral de récréer un lien et rétablir une forme de vérité ». IciLaTerre s’avère une initiative qui aide donc tous ceux qui le désirent à se rapprocher un peu plus de la réalité de l’agriculture française à travers la voix des premiers concernés.

Louise Thiers

Pour joindre un agriculteur, composez le 0805 382 382 (Du mardi au samedi de 12h à 18h)

IciLaTerre – Collectif d’agriculteurs (collectif-icilaterre.fr)

A lire aussi sur GoodPlanet Mag

Edouard Bergeon : « CultivonsNous.tv sert à expliquer et découvrir le métier des paysans »

L’éleveuse Émilie Jeannin va lancer courant 2021 le premier abattoir mobile de France

Michel Vampouille, président de Terre de Liens : « la revalorisation des métiers de base qui nous permettent de vivre est indispensable dans tous les secteurs de la société y compris dans l’agriculture »

Témoignage : j’ai passé une semaine à travailler à la ferme en vallée de Chevreuse

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article