Rouler nuit au climat : avertissements à la pompe concernant l’impact du plein de carburant sur l’environnement à Cambridge

cambridge autocollant avertissement climat

L'avertissement imposé par la ville de Cambridge aux stations essence sur son territoire. DR Ville de Cambrdige

Tout le monde sait que « fumer nuit à la santé », le message est martelé sur tous les paquets de tabac du monde entier. Désormais, les personnes qui achèteront leur essence à Cambridge aux États-Unis verront un avertissement similaire concernant le rôle de la combustion des énergies fossiles dans le réchauffement climatique lorsqu’ils iront à la pompe faire le plein. En effet, la semaine dernière, des agents municipaux ont installé sur les pompes de la vingtaine de station-essence de la ville des messages alertant sur les risques engendrés par les énergies fossiles.

La ville américaine de Cambridge, dans le Massachusetts, a imposé aux stations-services d’apposer sur les pompes des autocollants avec un message d’avertissement sur l’impact écologique des carburants. Des autocollants jaunes rappellent aux conducteurs faisant leur plein que consommer du carburant a « des conséquences importantes sur la santé humaine et l’environnement tout en contribuant au changement climatique. ». Ce message d’avertissement sur les risques climatiques destiné aux automobilistes concerne l’essence, le diesel et l’éthanol, et résulte d’une ordonnance prise en janvier 2020, rapporte The Guardian. Selon un porte-parole de la ville : « les autocollants sur les pompes rappelleront aux conducteur le problème du changement climatique et nous espérons qu’ils inciteront ces derniers à envisager d’autres options non polluantes pour se déplacer. »

La ville de Cambridge compte 100 000 habitants, à majorité démocrate, et abrite Harvard et le M.I.T. (Massachussetts Instotute of Technology). La municipalité veut réduire de 80 % ses rejets de gaz à effet de serre et vise la neutralité carbone d’ici 2050. Selon The Independent, 43 % des émissions de gaz à effet de serre de l’état du Massachusetts proviennent des transports, dont une grande partie de la voiture individuelle. La campagne lancée par Cambridge rappelle les messages des paquets de cigarettes pour dissuader les fumeurs. De tels avertissements existent sur les pompes en Suède.  En France, les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat de réguler la publicité en s’inspirant de la loi Évin (pour cesser la promotion des produits les plus émetteurs de gaz effet de serre) et de généraliser le CO2score suscitent encore des débats.

cambridge autocollant avertissement climat
L’avertissement imposé par la ville de Cambridge aux stations essence sur son territoire. DR Ville de Cambrdige
L’avertissement imposé par la ville de Cambridge aux stations essence sur son territoire. DR Ville de Cambrdige

À lire aussi

Les collapsologues Pablo Servigne et Raphaël Stevens : « c’est un sevrage très dur qui nous attend car tout le monde est drogué aux énergies fossiles »

Matthieu Auzanneau de The Shift Project à propos du pic pétrolier en Europe d’ici 2030 : « si on sort du pétrole pour le climat, nous sommes sauvés de Mad Max »

Quelle place pour la publicité dans le monde de demain ?

Transports : les 5 leviers pour sortir de la dépendance au pétrole

Climat : en 2020, des catastrophes toujours plus coûteuses

Sortir du pétrole ? L’heure de vérité pour le plus gros fonds souverain au monde

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Guy J.J.P. Lafond

    Très bonne idée!
    La modération a bien meilleur goût.
    @;-)
    t: @FamilleLafond (au Canada)
    À nos vélos, nos espadrilles de course, nos vêtements de plein air!

    • Patrice DESCLAUD

    Certes on ne peut que dire que c’est une bonne initiative. Mais on pourrait faire de même aussi avec les pesticides, les antibiotiques, les nicotinoïdes, les plastiques, la consommation inconsidérée d’eau, l’usage des armes et le nucléaire et ses déchets, … etc.
    Seules les incitations par les taxes et le porte-monnaie ont une incidence dissuasive.
    Mais les bons voeux en ce moment ne font pas de mal.
    Cordialement,

    • michel CERF

    Vous avez raison Patrice mais en France les taxes n’ont pas dissuadé les  » gilets jaunes  » …

Sarah Durieux, directrice de Change.org France : «l’activisme, ce n’est pas juste changer le monde, c’est aussi se changer soi-même»

Lire l'article