Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

615 histoires sur l’engagement : Iliac Diaz, le fondateur de Liter of Light

liter of light

Volunteer students from the Technological Institute of the Philippines display a desk lamp they made from discarded plastic with solar panels and solar LED lights, at the House of Representatives in suburban Manila on October 6, 2015. The House of Representatives on September 7 expressed its strong support for the adoption and promotions of solar lighting innovation under MyShelter Foundation's Liter of Light program in line with the celebration of the United Nation' International Year of Light 2015. MyShelter Foundation's Liter of Light program is a sustainable lighting project which aims to bring eco-friendly solar lights to low-income and far-flung communities not only in the Philippines but in other developing countries as well. © AFP PHOTO / Jay DIRECTO

La lumière des Philippines. Il lutte contre la fracture énergétique. Illac Diaz est un entrepreneur social qui oeuvre en Asie du Sud-Est. Il a notamment fondé MyShelter Foundation, une organisation qui réemployait des dé­chets plastiques, dont des bouteilles pour construire des bâtiments. Il a aussi étudié au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il a mis au point un éclairage intelligent et respectueux de l’environnement, fabriqué à partir de bouteilles en plastique recyclé. L’objectif est d’apporter la lumière dans les zones les plus pauvres du globe en court-circuitant la dépendance aux fournisseurs d’énergie traditionnels. Depuis 2006, Illac Diaz et son ONG Liter of Light ont aidé 382 000 Philip­pins et 690 000 personnes dans le monde à sortir de la pauvreté énergétique.

Les instructions de montage d’une lampe Liter of Lighjt en vidéo

http://literoflight.org

Bénévolat pour Liter of Light
Apporter un éclairage durable grâce à l’énergie solaire. Une relation harmo­nieuse de l’homme à son environnement est pour elle une évidence. Emma Nord­berg oeuvre pour le développement du commerce équitable et de l’écologie responsable. Cette étudiante en histoire de l’art conçoit l’écologie comme un mode de vie. Tri sélectif, marche pour la nature, cuisine bio et recyclage, cette Parisienne de naissance s’engage dans la préservation de la planète. Passion­née d’art contemporain, cette bénévole du Young Office Netherlands entre­prend une démarche artistique pour la revalorisation des espaces naturels, notamment à Gnarp, en Suède ou au Valras, dans le sud de la France. À l’été 2017, elle conduira pour la section hollandaise de l’ONG Liter of Light un groupe de bénévoles de l’Université de Maas­tricht. Ils implanteront des panneaux solaires et des lanternes à batteries re­chargeables dans des vil­lages défavorisés camerou­nais. « Je considère cet engagement pour la planète comme un juste retour des choses. La nature doit nous unir les uns aux autres » conclut-elle.

www.literoflightnl.org

615 histoires sur l'engagement de la Fondation GoodPlanet
615 histoires sur l’engagement de la Fondation GoodPlanet

Ecrire un commentaire

Des cheveux pour nettoyer les océans : les coiffeurs britanniques s’engagent pour la planète

Lire l'article

Cédric Herrou : « il y a un problème de prise de conscience de ce qui se passe dans le monde et d’empathie »

Lire l'article