Scandale alimentaire en Chine : du rat au lieu de la viande d’agneau

Ces 3 derniers mois, les autorités chinoises ont arrêté 904 personnes soupçonnés d’être impliqués dans une vaste fraude alimentaire à la viande. Les suspects remplaçaient de la viande d’agneau ou de bœuf par de la viande de rat, de renard ou encore de vison. Au total, ce serait au moins 20 000 tonnes de viandes qui auraient été contrefaites pour être vendue sur les marchés de différentes provinces chinoises. C’est ce que rapportent plusieurs sites d’informations chinois dont Sina English le 3 mai. Ce dernier écrit : « dans le Wuxi, à l’est de la province chinoise du Jiangsu , les suspects ont fabriqué de la fausse viande de mouton à partir de renards, de visons et de rats en y ajoutant des substances chimiques. Les produits étaient vendus sur les marchés. Ainsi, les vendeurs ont vendu grâce à cette fraude pour 10 millions de yuans, soit près de 1,2 millions d’euros, de viande. » Ils en ont tiré 4 millions de yuans de profit. Au total, le ministère de l’Intérieur a saisi pour plus de 20 000 tonnes de viande contrefaites dans 382 affaires depuis le 25 janvier. Dans certains cas, les vendeurs injectaient de l’eau dans la viande, dans d’autres des produits chimiques dont du peroxyde d’hydrogène, un composé chimique toxique utilisé dans le blanchiment de la pâte à papier, dans les pattes de poulet, un mets prisé en Chine.

Ces dernières années, la Chine a fait face à plusieurs scandales sanitaires et alimentaires, dont le lait contaminé, la grippe aviaire et plus récemment des porcs retrouvés morts dans le fleuve de Shanghai.

Ecrire un commentaire

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article