Message d’un artisan-boucher contre l’élevage intensif

Hugo Desnoyer, artisan-boucher, est cosignataire de la tribune de L214 contre l’élevage intensif. Dans ce reportage de Brut, il dénonce l’élevage intensif qu’il considère comme « une bêtise sans nom ». Une bêtise qui compte beaucoup de victimes ; les éleveurs, la santé publique, les animaux, les consommateurs et l’environnent. L’artisan-boucher propose deux solutions, des subventions centrées sur un élevage plus raisonnés, et une consommation plus responsable et raisonnable.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Maleysson

    Tout à fait. Mais Hélas Cela revient à l’intelligence de CHACUN et ça C’EST pas Acquis !!?????

    • Gangneron

    Quand un boucher signe avec l214 c’est qu’il a vraiment rien compris ou qu’il espère se faire de la pub en se démarquant.
    Pitoyable

    • Meryl Pinque

    C’est L214 qui s’honorerait à ne pas signer avec un boucher.
    Voilà bien les assos néowelfaristes : trahir les animaux est leur credo.
    Vive l’abolitionnisme : on ne libère pas les esclaves à moitié. On les libère, c’est tout.

    Les animaux nonhumains sont des êtres doués de sentience, qui possèdent par là même des droits fondamentaux inaliénables que l’espèce humaine leur nie arbitrairement : droit à la vie, à la liberté, à ne pas être exploité ni maltraité.
    #GoVegan

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article