Comté : les rivières de Franche-Comté, victimes du succès du célèbre fromage


Produit typique de Franche-Comté, le Comté connaît un succès qui ne se dément pas. Si bien que les producteurs visent maintenant les marchés étrangers. Mais le développement de la filière ne fait pas consensus parmi les francs-comtois. En effet, plusieurs associations écologistes ont publié une lettre ouverte accusant les producteurs de comté d’atteintes à l’environnement, comme l’explique cette vidéo de la série Plan B, du Monde. Face à l’objectif d’augmenter les volumes de production, les engrais et pesticides utilisés pour produire la nourriture des vaches ainsi que les excréments de ces dernières sont à l’origine d’algues, qui envahissent les rivières et menacent les poissons. Un phénomène qui n’est pas sans rappeler celui des algues vertes, en Bretagne.

À lire également : Yves-Marie Le Lay du Comité de soutien à Inès Léraud : « Les grands groupes agro-alimentaires font beaucoup de publicité dans ces journaux. Donc, la presse régionale ne veut plus parler des marées vertes »

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Ce commentaire est juste mais toutes les rivières de France subissent le même sort , victimes de la désinvolture de nos agriculteurs .

    • Balendard

    Vous avez raison Michel il n’y a pas que le fromage il n’y a pas que la Franche-Comté

    Pour ce qui concerne le fromage vompté je mets un lien qui viens de bons sites sur les rivières de France et qui permet d’accéder aux rivières concernés

    http://www.rivieres.info/rep/bourgogne-franche-comt%C3%A9.png

    • Méryl Pinque

    A qui la faute ?
    En premier lieu aux consommateurs de produits d’origine animale, ici laitiers.
    Les non-végans tuent les animaux, polluent l’environnement et nuisent à leur santé.
    Ils sont les commanditaires du grand massacre à l’oeuvre. Pas de demande, pas d’offre.
    Conclusion : l’alimentation végétale s’impose.

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article