Comprendre le danger des fongicides SDHI et se mobiliser pour leur retrait

Les SDHI, une catégorie de molécules inhibant la respiration des êtres vivants, employés comme fongicides sont au cœur d’une controverse de santé publique et d’environnement depuis plusieurs semaines. Partout dans le monde, les scientifiques alertent sur les effets destructeurs des pesticides de la classe « SDHI » sur les abeilles, les organismes aquatiques et les vers de terre. Actuellement, ces substances sont parmi les plus utilisées en agriculture en France et font partie des molécules les plus communément retrouvées dans nos aliments. Cette vidéo de Pollinis interroge des spécialistes de la santé, lanceurs d’alerte sur les SDHI, tout en appelant à leur retrait au nom du principe de précaution afin d’éviter une éventuelle crise sanitaire dans 1 à 2 décennies.

La pétition, qui a rassemblé plus de 370 000 signatures, se retrouve sur le site de Pollinis.

Entretien avec Fabrice Nicolino: « Le crime est presque parfait – L’enquête choc sur les pesticides et les SDHI ».

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • DELPIANO

    ma femme est décédée d’un myélome multiple !!! persuadée d’avoir subi les effets des nombreux traitements agricoles épandus en bordure de notre habitation, si proches que 2 fois ils ont « accroché » notre clôture, son combat a duré 8 ans, elle avait une vie très saine, jamais d’alcool, de tabac, ni d’excès d’aucune sorte! mais comment à notre échelle prouver quoique se soit ??? alors quand on parle de 5 m de protection comme remède, je n’ose pas dire « je rigole » c’est trop grave! son empoisonnement du sang n’était certainement pas un « cadeau du ciel ».
    j’aimerai avoir des avis en retour, merci.

    • Jean Louis Berlemont

    Suite a une pulvérisation en 2014 dans un champ a quelques 20 a 25m de mon jardin mes 3 pêchers ont.perdu la moitié de leurs feuilles, tous les arbres a fruits a noyaux a plus de 100m ont subi le même sort .l’odeur étant insupportable le jour de la pulvérisation, j’ai du quitter mon domicile. Régulièrement les agriculteurs pulverisaient leurs champs avec ce maudit produit dérivé du ROUNDUP. Quelques années après j’ai eu un cancer de la prostate avec tout ce que cela suppose de souffrances et d’inconvénients. Je peux dire qu’actuellement je suis une victime du roundup. Alors les distances de 5 ou 10m…. de qui se moque t’on ?. Je suis handicapé mais j’ai sauvé ma vie.

  • Il faut lire absolument le livre enquête sur les pesticides SDHI de Fabrice Nicolino. On y parle du danger des pesticides SDHI révélé dés 2017 par un collectif de chercheurs spécialistes de la SDH (une enzyme qui permet la respiration de tous les organismes vivants), de la toxicité des SDHI (inhibiteurs de la SDH), de l’ANSES agence Française financée pour nous protéger..et de son attitude face à l’alerte…

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article