Legacy, le film événement de Yann Arthus-Bertrand, retrouvez nos news et interviews exclusives sur le documentaire dont tout le monde parle

Allonger la durée de vie des produits pour faire face à l’obsolescence programmée

Indiquer la durée de vie des produits, leur réparabilité ou encore la disponibilité des pièces de rechange sont autant de mesures utiles pour inciter les consommateurs à entretenir et réparer leurs objets plutôt que de les jeter. En effet, prolonger la durée de vie des produits participe à l’effort de réduction des déchets.

[Si le sujet vous intéresse, lisez notre interview de Samuel Sauvage de l’association Halte à l’obsolescence programmée]

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Obsolescence programmée !
    –> Pour les appareils de tout genre, c’est une chose.
    Toute aussi éhontée est : l’OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE des produits alimentaires.
    Tout les yaourts et bien d’autres produits qui sont mis hors circuit très rapidement. J’ai déjà plus d’une fois consommé du yaourt à +3 mois au-delà de la date de péremption… et je suis encore là pour commenter. En régions d’outre-mer, donc encore en France, ces produits ont des dates bien plus longues, alors que leur fraîcheur pourrait être bien davantage remise en question du fait des températures + élevées que chez nous en métropole.
    Des produits tels que le miel, de confitures … qui sont de conservation quasi illimitée. J’ai mangé du miel de
    + de 20 ans, conservé dans le grenier dans une jarre en terre cuite, juste recouverte d’une toile.
    Et je suis encore vivant.
    Cette obsolescence des produits alimentaires ets une catastrophe mais dessert largement les actionnaires de l’industrie agro-alimentaire. C’est le « turn over » via les poubelles.
    Quand nos gouvernents vont-ils faire le « ménage » des objets et produits qui sont destinés aux déchets ???