Pollution de l’air intérieur, Que choisir alerte sur les poussières


Façade d'immeuble en Suisse. En France, Que Choisir alerte sur la pollution de l'air intérieur par les poussières © Yann Arthus-Bertrand

La pollution de l’air, même si elle se réduit durant l’épidémie de coronavirus, ne se trouve pas seulement dehors, mais aussi chez soi. Pour la prévenir, le ménage (activité aisément praticable durant le confinement) reste important afin de lutter contre les poussières qui contiennent des substances nocives pour la santé. Ce mois-ci, le magazine Que Choisir consacre un dossier à la pollution de l’ai intérieur des logements par les poussières en France. Dans cette interview, la journaliste Elisabeth Chesnais revient sur le sujet de la qualité de l’air qu’elle a abordé dans ce dossier thématique qui compare la situation de 53 logements français.

Que ressort-il de votre enquête sur la qualité de l’air des logements des Français ?

Pour la première fois, nous avons effectué une enquête sur la poussière des logements en réalisant des prélèvements et des analyses dans une cinquantaine d’habitations disséminées sur tout le territoire français. Les analyses montrent que malheureusement ces poussières sont contaminées par des substances nocives pour la santé.

Quels problèmes posent la poussière dans les logements ?

L’approche de la pollution des logements par leurs poussières n’est pas du tout documentée Cette raison nous a conduit à réaliser cette étude. En faisant le ménage, en passant le balai, on remet la poussière en suspension, on la respire donc. À cela s’ajoute l’exposition des jeunes enfants qui jouent à même le sol, portent des choses à la bouche et ingèrent des poussières

La pollution de l’air a des effets sanitaires connus (20000 décès imputables dans notre pays à la pollution de l’air intérieur), les Français et les Françaises sont-ils assez informés et conscients du problème ?

Il n’existe aujourd’hui quasiment pas de données sur les poussières. Nous sommes parmi les premiers à mettre le sujet sur la place publique. Pourtant, de manière générale, la pollution de l’air qu’on inhale est devenue un enjeu de santé publique. À Que Choisir, nous avons réussi à faire émerger la question de la qualité de l’air intérieur il y a une vingtaine d’années. C’était avant que le sujet ne soit pris au sérieux.

les polluants présents dans les poussières peuvent être cancérogènes, perturbateurs endocriniens ou toxiques pour la reproduction.

Quels sont les principaux polluants identifiés dans les poussières ?

Les polluants présents dans les poussières peuvent être cancérogènes, perturbateurs endocriniens ou toxiques pour la reproduction. Il y a des métaux lourds, du plomb ou encore des résidus de pesticides. Certains sont mêmes prohibés en raison de leur toxicité, mais encore émis par des matériaux qui les contiennent !

Parmi toutes les substances néfastes, les phtalates représentent un énorme problème. Ce sont des plastifiants du PVC. Leurs effets sanitaires sont préoccupants. Or, la teneur en phtalates se révèle très élevée dans tous les logements avec des revêtements de sol en plastique

Comment s’en prémunir ?

Nous donnons plusieurs conseils dont celui d’enlever ses chaussures dès qu’on rentre pour éviter de rapporter les polluants de l’extérieur. Par exemple, on s’est aperçu que la pollution des poussières intérieures par les métaux pouvait provenir du dehors, des remblais dans les jardins.

surtout aérez le plus possible votre logement

La manière de faite le ménage joue un rôle primordial : il faut proscrire le balai, la balayette, le plumeau et le chiffon sec qui n’éliment qu’une partie de la poussière et la remettent en suspension dans l’air. Ce qui fait que tout le monde l’inhale. Il faut donc passer régulièrement l’aspirateur et sur les sols lisses compléter le dépoussiérage avec une serpillière humide ou une microfibre. Sur les meubles, il en va de même. Il est, de plus, nécessaire de penser à nettoyer aussi les téléviseurs, ordinateurs et appareils électroménagers car ils peuvent dégager des substances nocives.

Avez-vous un conseil pour les personnes qui vont rester confinées plusieurs jours chez elles ?

Faites le ménage comme indiqué précédemment et surtout aérez le plus possible votre logement. Il commence à faire beau, en ville la pollution se réduit puisqu’l y a moins de trafic et d’activités, donc, vraiment, aérez plusieurs fois par jour.

la pollution par les poussières est un problème important

Avez-vous un dernier mot ?

Je crois que la pollution par les poussières est un problème important. Il serait bon qu’elle devienne un sujet de préoccupation pour tous les consommateurs et les instances publiques.

Propos recueillis par Julien Leprovost

poussieres air interieur air domestique phtalatesPour aller plus loin :

 

 

Ecrire un commentaire

Rob Hopkins, fondateur des transition town : « Le changement climatique sera l’enjeu le plus important de l’élection municipale de 2020 »

Lire l'article