Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

L’agroécologie pour nourrir le monde

Iharayn, région Marrakech-Safi, Maroc (31°22' N - 7°33' O)

Iharayn, région Marrakech-Safi, Maroc (31°22' N - 7°33' O)

Malgré la « révolution verte » et l’agriculture intensive, 821 millions de personnes souffrent encore de la faim. Les trois quarts sont des exploitants agricoles familiaux. En 2018, la FAO reconnait le rôle de l’agroécologie dans la sécurité alimentaire. L’agroécologie consiste à cultiver le sol tout en respectant l’environnement, en limitant le recours aux produits chimiques, en privilégiant les variétés locales et traditionnelles pour préserver la biodiversité agricole. Par exemple, en Inde, il existerait 50 000 variétés autochtones de riz, sélectionnées pour leur résistance et leurs qualités gustatives ou nutritionnelles. Cette diversité permet de faire face aux menaces sur les variétés trop homogènes plus vulnérables. Or, depuis des années, la diversité génétique des cultures, des animaux d’élevage, des animaux aquatiques et des arbres se perd. Au niveau mondial, trois cultures céréalières fournissent près de 50 pour cent de l’ensemble des calories consommées : le blé, le maïs et le riz

Ecrire un commentaire