Incendies en Australie, suivez la situation

6ème extinction de masse

Cormorans et otaries à fourrures du Cap à Seal Island, False Bay, Province du Cap, République d’Afrique du Sud (34°08’ S- 18°35’ E) © Yann Arthus Bertrand

Cormorans et otaries à fourrures du Cap à Seal Island, False Bay, Province du Cap, République d’Afrique du Sud (34°08’ S- 18°35’ E) © Yann Arthus Bertrand

En 2017, une étude publiée dans la revue scientifique américaine PNAS prévient qu’un tiers des espèces de vertébrés voient leurs populations décliner. Les études sur la disparition de la biodiversité se succèdent depuis des années. Les scientifiques estiment qu’au moins 7 % des espèces connues ont déjà disparu. L’ampleur du phénomène est telle qu’ils parlent de 6ème extinction de masse. La vie sur Terre a connu 5 crises d’extinction de masse. Chacune de ces crises a abouti à la disparition, sur toute la planète, d’un nombre conséquent d’espèces vivantes en un court laps de temps à l’échelle géologique. La dernière remonte à 65 millions d’années avec la disparition des dinosaures, dont les oiseaux sont les descendants. Les causes de la 6ème extinction de masse sont multiples : l’extension des terres agricoles et urbaines, le changement climatique, les pollutions ou encore les espèces invasives. Si rien n’est fait, un quart des espèces vivantes pourraient disparaître avant la fin du siècle.

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Jannick POUPARD

    C’est notre population à nous,NOUS LES HUMAINS, qu’il faut DE TOUTE URGENCE DIMINUER, par la mise en place au niveau MONDIAL d’un CONTRÔLE DES NAISSANCES !

    Il est GRAND TEMPS !

    Selon le site  » ÉCOCONSO », 400.000 nouveaux bébés humains naissent en 24 h sur notre petite Planète. Excusez du peu !

    À cela il faut décompter les 160.000 décès d’humains par jour sur la dite Planète.

    Ce qui fait qu’il y a un « Bonus » de 240.000 NOUVEAUX humains sur Terre en seulement 24 h !

    En une semaine, ce « Bonus » est de 1 million et 168 mille nouveaux humains viennent se rajouter.

    En un mois, le « Bonus » est de 6 millions et 720 mille nouveaux habitants.

    En un an, toute déduction des décès annuels pris en compte, il nous faut nourrir et loger
    80 millions et 640 mille nouvelles personnes humaines sur Terre, augmentant de façon totalement inconsidérée les besoins des humains.

    On se prend pour qui, au juste ?

    Ces QUANTITÉS PHÉNOMÉNALES DE NOUVEAUX HUMAINS qui pompent les ressources, l’eau ET la surface de terrains vitaux pour toutes les autres espèces est tout simplement INACCEPTABLE !
    Le déboisement pratiqué par les humains à échelle pharaonique est LA source de tout cet immense déséquilibre de l’écosystème.

    Ce précieux écosystème a mis des millions d’années à se constituer et nous le massacrons à grand renfort de poisons MONSANTO, de gigantesques machines qui déboisent sans conscience, de géants vrombissant pour l’extraction de minerais dans d’énormes cavités à ciel ouvert….

    Nous sommes la seule espèce sur Terre à détruire notre propre environnement !
    Pas mal, Charles !

    Non contents de cette fabuleuse prouesse, nous massacrons dans la foulée l’environnement vital de millions d’autres espèces, des plus petites au plus grandes, que ce soit en mer ou sur terre !

    QUAND allons-nous comprendre que nous faisons partie de cet écosystème et qu’il n’est point de notre droit de ne pas prendre en compte les territoires vitaux et l’EAU pour tout être vivant ?

    Il nous faut ENFIN mettre en place le contrôle des naissances chez nous autres humains.

    Il nous faut ENFIN nous servir de notre conscience.

    Un seul enfant par couple EST la solution pour mettre fin à cette croissance exponentielle et totalement irraisonnée.

    L’avenir, c’est NOUS, chacun de nous, VOUS, MOI, mon voisin autant que l’habitant de Jakarta , d’Ottawa, de Montpellier, de Lomé au Togo, de Wellington en NZ, qui le dessine au jour le jour.

    La contraception reste et restera toujours le meilleur moyen de contrôler la prolifération démentielle d’humains sur Terre.

    • Oui Jannick

      nous sommes au moins 3 à avoir compris cela: vous, mon ami Georges polytechnicien dès 2006 et moi-même

      J’ai écrit un livre de 600 pages en liaison avec ce sujet il y a quelques années.

      « La chaleur renouvelable et la rivière »

      le fait qu’il soit passé totalement inaperçu prouve bien que peu de monde n’a encore compris qui va se passer

    • Meryl Pinque

    Se reproduire n’est pas un droit : c’est un crime.
    #childfree #ginks

      • Michel

      Ce propos s’apparente aux doctrines totalitaires et ne résout pas le problème .