Un satellite pour nettoyer les débris spatiaux

Un satellite capable d’attraper un objet spatial à l’abandon ou les plus gros débris spatiaux marque une première dans le nettoyage de l’orbite terrestre , c’est la prouesse technique réalisé par le satellite européen RemoveDEBRIS. Il s’attaque à ce problème grandissant grâce à un harpon et à un filet. Un premier test de harponnage s’est déroulé avec succès mi-février 2019. Les débris spatiaux, bien que surveilles, posent un problème de sécurité pour les satellites et les vols habités.

En 1957, Spoutnik effectuait la première révolution d’un satellite artificiel construit par l’espèce humaine autour de la Terre. Il lance l’aventure spatiale : plus de 4 700 engins ont été envoyés dans l’espace et en orbite autour de notre planète. Fragments d’engins envoyés dans l’espace, outils abandonnés par les astronautes, voire satellites hors d’usage polluent les orbites proches de la Terre et menacent en effet les satellites, les vaisseaux et les stations spatiales. Plus de 700 000 objets mesurant au moins 1 centimètre flottent dans l’orbite immédiate de notre planète, dont 21 000 font plus de 10 centimètres. Ils sont surveillés. Certaines orbites sont tellement polluées qu’il est désormais déconseillé d’y envoyer de nouveaux satellites. Des technologies de nettoyage sont en cours de développement et d’expérimentation pour résoudre ce problème.

Ecrire un commentaire

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article