Incendies en Australie, suivez la situation

Quand un gardien de la forêt amazonienne tombe avec les arbres : portrait vidéo de Paulo Paulino assassiné par des trafiquants de bois

Alors qu’il luttait pour maintenir la forêt debout, Paulo Paulino est tombé ce vendredi 1er novembre, assassiné par des trafiquants de bois en Amazonie. Ce jeune militant de 26 ans faisait partie d’un groupe baptisé les « Gardiens de la forêt » formé par les Guajajara, une tribu de l’État du Maranhão au Brésil. Aujourd’hui, ils sont 14 000 gardiens Guajajara à défendre les territoires indigènes menacés par l’exploitation illégale du bois et l’extension des surfaces agricoles. Brut partage avec nous des archives de Paulo Paulino et de son combat. En 2018, 164 militants de l’environnement ont été tués dans le monde, dont 20 au Brésil, selon le rapport de l’ONG Global Witness.

Il y a 31 ans Chico Mendes, figure emblématique de la lutte contre la déforestation de la région amazonienne, avait été assassiné chez lui à Xapuri, devant sa famille, par des tueurs à gages payés par un riche propriétaire terrien, éleveur de bétail.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Méryl

    Honneur aux héros.
    S’ils tombent sous les balles de tueurs à gages payés par les éleveurs de bétail et les trafiquants de bois, c’est en majeure partie votre faute, à vous, les humains consommateurs de chair animale, qui, de par votre mode de vie, entraînez la déforestation, l’étalement des terres d’élevage et de culture de la nourriture pour les animaux qui seront assassinés dans les abattoirs avant de finir dans vos estomacs et pour finir, dans les chiottes.

    #GoVegan

    • Marty

    Derrière le commentaire de Méryl, c’est tout le problème de changer nos habitudes, quand l’univers publicitaire et notre ego nous pousse à toujours plus, et notre besoin de montrer que nous vivons dans l’aisance.

    Je ne connais pas d’autre remède que l’intelligence de comprendre notre impact sur l’Amazonie, nous qui mangeons de la viande en partie importée d’Amérique du sud, et la force morale de changer nos habitudes alimentaires et autres.

  • Comme dit le chef raoni : cultiver sur vos terres !
    Oui on doit changer et devenir flexivegetarien diminuer notre consommation de viandes et choisir la qualité qui est proche de chez nous !