L’urine, avenir de l’agriculture ?

Cette vidéo de la série Plan B du Monde part à la rencontre des acteurs de la filière du recyclage de l’urine, encore marginale, en France.

L’urine, composée à 95 % d’eau, continent aussi des substances chimiques particulièrement appréciées des plantes. Récupérée et traitée, elle pourrait alors devenir une alternative aux engrais, pour l’agriculture à grande échelle. Sa collecte permettrait par ailleurs de diminuer le traitement des eaux usées des chasses d’eau, soit en moyenne 3 à 6 litres d’eau par jour et par personne.

À lire également : De l’urine recyclée pour les futurs engrais

Ecrire un commentaire

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article