Le vrai prix du poisson bon-marché

En 2019, 11 300 dauphins sont morts au large des côtes françaises, piégés dans les filets de navires utilisant des méthodes de pêche non-sélectives. Face à ce drame, qui blâmer ? Les bateaux qui préfèrent pêcher du poisson de manière non-durable, même si c’est au prix de l’érosion de la biodiversité marine, ou nous autres, consommateurs, qui achetons les produits issus de ces filières ? Sea Shepherd rappelle que tous, par nos choix de consommation, privilégions des pratiques de pêche plus ou moins respectueuses de l’environnement. Quel est le vrai prix de cette boîte de thon en conserve à quelques euros ?

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Jacqueline Rousseau

    Pourriez-vous lister les poissons à ne pas acheter ?
    Cela pourrait être plus efficace que de proposer une vidéo qui se contente d’indiquer que le consommateur participe à la surpêche sans proposer de solution.
    Merci d’avance

    • Méryl Pinque

    Les poissons sont des être doués de sentience qui possèdent par là même des droits fondamentaux que nous leur nions arbitrairement.

    Respectez-les : ne les mangez plus.

    • Patrick Gensau

     » LES DAUPHINS VOUS ONT SAUVÉ DU CORONAVIRUS ! EPARGNEZ LES ! EN EVITANT DE LES PRENDRE AU PIÈGE

    https://dauphins-humains-epargnes.blogspot.com/2020/03/les-dauphins-vous-ont-sauve-du.html?m=1

Des cheveux pour nettoyer les océans : les coiffeurs britanniques s’engagent pour la planète

Lire l'article