Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Le soja dans l’élevage

Les Amis de la Terre alertent sur les conséquences du développement de la monoculture de soja destiné à l’élevage et a la production de viande. En effet, la quasi intégralité d ela produciton mondiale de soja se destiné à nourrir les bêtes et les terres gagnés pour le cultiver le sont en déforestant.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • dany voltzenlogel

    Oui, et c’est un grand malheur.
    Le pire est probablement à venir avec la nouvelle présidence du Brésil, président qui flirte sans gène avec les lobbys agricoles

    • Francis

    C’est la Chine qui est le plus gros consommateur de soja des Amériques, pas l’Europe.
    Une part de tourteau de soja dans la ration des animaux, quelque soit l’espèce, n’a aucune influence négative sur la qualité de la viande, sauf si il contient des résidus de glyphosate.
    La France doit développer sa production de soja non-OGM. Le bilan carbone du tourteau de soja français est positif, l’énergie dépensée pour la culture est intégralement restituée par l’huile dont le tourteau est le sous produit. Ce tourteau peut être consommé directement par les humains sous forme de tofu ou de viande artificielle. Mais en quantité très limitée, le soja est naturellement riche en perturbateurs endocriniens: les isoflavones.