Jair Bolsonaro est-il responsable de l’évolution de la déforestation au Brésil ?

Jair Bolsonaro est-il responsable de l’évolution de la déforestation au Brésil ?

La déforestation en Amazonie a presque quadruplé en juillet 2019 par rapport au même mois de 2018. Est-ce lié à l’élection d’un nouveau président au début de l’année ? En effet, selon une étude réalisée par l’Institut national de recherche spatiale, la forêt amazonienne est plus que jamais menacée par le déboisement. Les surfaces défrichées auraient progressé en 2019 de 278 %. Soit un total de 4 700 km2 de forêt primaire brésilienne coupée depuis janvier. Ces données sont au cœur d’une controverse opposant les scientifiques et écologistes à l’exécutif brésilien qui les réfute. L’arrivée au pouvoir du président Jair Bolsonaro, élu au début de cette même période, pourrait expliquer cette intensification du phénomène de destruction de la forêt. Le Monde a mené l’enquête.
Plus grande forêt au monde, la forêt amazonienne est un véritable puits de carbone. Elle capte à elle seule, environ 10% du CO2, gaz à effet de serre émis par les activités humaines.

9 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Boyer Sylvain

    Je l’aime pas. Je préfère fernando gabeira… Un jeu quand je vais revenir à Rio sa va chauffer car pareillement au problème de l’Amazonie il y a aussi la pauvreté qui a augmenté. Maintenant rio parce je connais j’y ai vécu. J’ai même fait un rêve prémonitoire dans lequel j’étais pris à parti dans une manifestation. Tabasser recueilli par les gens des favelas. 1 semaine après j’ai pris la tête de la révolution qui a commencé à Rio. En plus j’aime maya gabeira la fille de fernando. Moi je compte finir ma vie à Rio mais dans une atmosphère normale. Donc s’est une équation senequoinone.

    • Maria Eugenia Poulet

    Très bonne présentation du problème de la déforestation de l ‘Amazonie.

    • Jodet

    Le matracage systématique sur ce thème de la déforestation au Bresil révèle plus un choix primitif et une qualité médiocre de votre journalisme. Il démontre plus une volonté d’afficher votre doctrine politique historique mais reste bien loin d’un argumentaire cohérent et non partisan. Soit vous avez peu de connaissances sur ce sujet, soit , et c’est ce que je pense, votre démarche est délibérément choisie mais reste celle de l’ignorance. Signé : un français du Brésil.

      • Nicholas Mead

      Pouvez vous argumenter un minimum au lieu de toutes ces généralités ? Merci.

      • Une brésilienne de France

      Bravo!!! Il y on a mare! Depuis que Bolsonaro à été DEMOCRATIQUEMENT élu président, on entend parler du Brésil tous les jours. En mal. Avez-vous essayé de savoir ceux qu’il fait de bien ? Parce qu’il fait des bonnes choses pour ce pays rongé par la corruption. Oú vous étiez quand Lula et ces comparses volaient de millions laissant le pays à genoux? Pourquoi vous ne vous intéressez un peu au Venezuela qui meur de fain sous une dictature communiste ?

        • Michel CERF

        Si la vie au Brésil est merveilleuse avec un Président vertueux que faite vous en France ?

      • Michel CERF

      Votre mauvaise foi est affligeante , sans doute guidée par intérêt personnel et partisan , le monde entier a besoin de l’Amazonie , de sa biodiversité que les humains soit disant intelligents sont entrain de détruire pour le profit , sans compter l’expulsion des populations indigènes , mais pour vous c’est sans importance .

    • Vaz

    Journalisme minable. Tout le monde s’intéresse par l’Amazonie maintenant, on donne même plein de l’argent, mais on nous prends pour des débiles ? C’est les richesses qui intéresse les autres pays. Et si c’est pas le cas, pourquoi personne n’a jamais aider les gens du Nordeste brésilien qui souffrent énormément par la sécheresse et la pauvreté ? Arrêtez de parler mal du gouvernement. Parlez peut être de Sarkozy, Hollande, Clinton, Chávez, etc avec leurs grandes amitiés avec Lula da Silva. Lui c’était le bon à vider les coffres du Brésil, voler du travailleur pour acheter des compliments et faire son nom en haut. Il veut moins que rien. Il a bien su acheter des gens durant tout ce mandat. Et voilà le Brésil au fond du puit. Bravo.

      • Michel CERF

      Ce sont vos propos qui sont minables et qui ne convaincront heureusement personne .

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article