Ce qu’un monde sans pétrole changerait à nos vies et dit de notre dépendance à l’énergie

Même si une fin du pétrole du jour au lendemain ne risque pas de reproduire, Burt s’est livré à l’exercice intellectuel d’imaginer un monde sans cette énergie. La fin du pétrole signifie une profonde modification de nos modes de vie, car c’est l’énergie de nos déplacements, mais aussi la matière de base de nombreux matériaux dont les plastiques omniprésents au quotidien.  Néanmoins  pour préserver localement et globalement l’environnement, il est vital de sortir du pétrole. Et au plus tôt, mais la dépendance de notre économie à cette énergie bon marché complexifie l’équation. Les experts interviewés par Brut rappellent qu’il est nécessaire d’anticiper la fin programmée du pétrole pour la préparer et non pas la subir.

Ne pas exploiter les réserves d’énergies fossiles nécessaire pour le climat

Aurélien Bigo : « les capacités des voitures thermiques ou électriques sont surdimensionnées par rapport aux usages réels »

Sultan Al Jaber, le patron pétrolier qui applaudit le « début de la fin » du pétrole

Le journaliste Fabrice Nicolino, auteur du Grand Sabotage climatique : « s’attaquer au changement climatique nécessite forcément de poser la question de l’activité économique »

La pêche durable stagne en France et n’échappe pas au changement climatique

Matthieu Auzanneau de The Shift Project à propos du pic pétrolier en Europe d’ici 2030 : « si on sort du pétrole pour le climat, nous sommes sauvés de Mad Max »

Après la COP28, fin de partie pour les énergies fossiles ?

 

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Haguenauer

    Le remplacement du pétrole, gaz, charbon, uranium, éolien, solaire, va pouvoir commencé pendant l’année 2024. Grâce à une technologie beaucoup moins chère, plus efficace et beaucoup plus rapide à mettre en oeuvre quelles que soient les conditions géographiques, climatiques et météorologiques.
    Nous allons donc pouvoir passer à une ère d’énergie réellement abondante et très peu chère.
    Les seuls obstacles pour l’avenir de la planète et de l’humanité sont les volontés politiques et financières de poursuivre une organisation de société et d’économie basée sur la surconsommation et la croissance ,
    au lieu de passer à l’autosuffisance qualitative.

    • Jean-Pierre Bardinet

    Cette lutte folle anti-CO2 anthropique, donc anti-combustibles fossiles, suivie principalement par les pays occidentaux et surtout l’UE, n’a aucune justification pour deux raisons.
    1) L’action supposée du CO2 anthropique sur la température a été gravée dans les statuts du GIEC sans qu’il y en ait la moindre preuve scientifique et il n’y en a encore aucune.
    2) Supposons que nos émissions aient un effet réchauffant. Il est important de connaître les ordres de grandeur respectifs du stock atmosphérique de CO2 et des flux des émissions anthropiques, ce dont le GIEC se garde bien de faire état, pour se rendre compte que ces politiques anti-CO2 n’ont quasiment aucun effet sur le stock et donc ne servent à rien, sauf à détruire l’humanité à petit feu. Le stock de CO2 atmosphérique est de 3200 Gt. Le flux annuel des émissions anthropiques est de 34 Gt, dont 16 Gt vont contribuer à augmenter le stock de 1/200 par an, dont 1/2000 pour l’UE et 1/20 000 pour la France. Le Green Deal de la Commission européenne n’aura donc aucun effet significatif sur le stock de CO2 et ce projet idéologique est idiot.

    • Patrick Gensau

    **** Imaginez un instant les répercussions de causes à effet , d’un
    Attentat Terroriste sur les délégations étrangères aux J.O.DE PARIS 2024 ***
    La Sécurité de tous à chaque instant
    Ne peut pas assurée avec certitude…

    ANNULATION PROBABLE DES J.O. 2024 DE PARIS POUR CAUSE D’INSECURITES ET D’ATTENTATS
    TERRORISTES

    https://cause-annulation-jo2024-attentats.blogspot.com/?m=1

    Le Chaos que cela engendrerait ,
    Si , toutefois, des pertes de Vie ou
    Des victimes étaient à déplorer…

    Cette fois. Ce sont toutes les délégations étrangères qui se retourneraient contre la France…
    Et deviendraient des Assaillants
    Terroristes potentiels….

Fin de l'aventure pour la coopérative ferroviaire citoyenne Railcoop qui voulait relancer le train Bordeaux-Lyon

Lire l'article

Tempête "exceptionnelle" à Dubaï, l'aéroport détourne une partie des vols

Lire l'article