Baisse historique de la production mondiale de viande depuis 2 ans

Depuis 2019, la production mondiale de viande est en baisse, rapporte Brut. Cela n’était pas arrivé depuis 1961. En cause ? L’épidémie de peste porcine africaine de 2019 et, plus récemment, la pandémie de Covid-19. Fermeture des restaurants, perturbations économiques et logistiques, foyers de contamination dans les abattoirs… Le coronavirus n’aura pas épargné l’industrie de la viande. Pour la planète en revanche c’est une bonne nouvelle. L’élevage serait responsable d’au moins 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondiale. Seulement, cette diminution ne semble être que temporaire. Avec la croissance démographique, la demande en viande devrait bondir dans les prochaines années.

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Méryl Pinque

    Le véganisme est la seule manière honorable, honnête, éthique et durable de se nourrir.
    Si chaque humain adoptait une alimentation végane, plusieurs centaines de milliards d’animaux seraient épargnés chaque année.
    Les forêts ne seraient pas rasées ni incendiées pour laisser place aux élevages.
    Le réchauffement climatique s’en trouverait infiniment ralenti.
    Les sols et les eaux seraient infiniment moins pollués.
    Les humains pourraient recommencer à se regarder en face.

    • Bars

    Il est nécessaire que nous végétalisions notre alimentation pour diminuer les protéines animales.
    Une idée que j’ai mis en pratique depuis un an : modifier le petit déjeuner pour manger uniquement des fruits…

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article