Incendies en Australie, suivez la situation

À la rencontre d’un éleveur qui déforeste l’Amazonie

Les images des immenses feux de forêts au Brésil ont choqué l’opinion publique internationale. L’indignation du monde devant l’Amazonie qui brûle, l’éleveur brésilien João Antonio a du mal à la comprendre. Il met régulièrement le feu à des hectares de forêts, une pratique responsable de 65 % du déboisement de l’Amazonie brésilienne. Voici ses explications face à la caméra d’Envoyé spécial. Un cinquième des émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines, provient de la destruction des forêts.

Extrait de « L’Amazonie sur le grill » , un reportage à voir dans Envoyé spécial sur France 2 le 7 novembre 2019.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • André SCANGA

    Nous pouvons comprendre les éleveurs du Brésil qui ont besoin d’espaces pour que leurs troupeaux puissent se nourrir. Cependant, détruire, brûler des forêts à grande échelle n’est pas la meilleure solution pour le devenir de la planète. Reste à ne plus pratiquer l’élevage et avoir d’autres activités professionnelles. En certains pays, pas si simple de passer d’une production à l’autre. C’est une question brésilienne, aussi mondiale, alors que les États et les Peuples du Monde étudient le dossier sérieusement et rapidement, le feu est à nos portes.

    • Husson

    Oui c’est la faute aux gouvernants qui ont des incitations uniquement économiques et comme en France on a subventionné les éleveurs qui achetaient des céréales et diverses farines au détriment du pâturage qui ne coûtait rien . Obligeant les agriculteurs à s’endetter et ainsi de suite.

    • Meryl Pinque

    Tout cela est l’entière faute des consommateurs de produits d’origine animale.
    Pas de mangeurs de viande = pas d’élevages = pas d’agriculture pour nourrir les animaux exploités = pas de déforestation.
    Et combien de vies animales épargnées ?…
    #GoVegan