Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

À la recherche des causes de la disparition des oiseaux

Il y a quelques décennies, on comptait 4 oiseaux par habitant en Europe, aujourd’hui ce ratio est de 3 voire 2 oiseaux par habitant selon les régions.  Tout en étant des espèces communes, les oiseaux sont aussi des sentinelles de la biodiversité. Ils disparaissent partout autour du monde. En cause : la disparition de leurs habitats, le développement de la monoculture, le recours aux produits chimiques – dont les pesticides-  et l’urbanisation. Selon les estimations des chercheurs, qui travaillent de façon coordonnée sur le phénomène, 400 millions d’oiseaux, soit un cinquième de leur population, ont disparu en trois décennies. Ce reportage d’Arte (à voir jusque début juillet 2020) donne la parole à ceux qui s’efforcent d’enrayer le déclin des populations d’oiseaux.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Méryl Pinque

    Partout où l’humanité passe, le vivant trépasse.
    Ne faisons plus d’enfants.

    • JeanPhi ni chasseur ni écolo

    Commençons par réduire la vente d’automobile, qui tue bcp trop d’insectes, oiseaux et animaux. 1 véhicule par famille trés souvent suffirait, interdire totalement les pesticides pour produire. manger fruits et légumes sains et moins de viande, qui elle est trop consommatrice d’ eau et de pesticides pour produire le fourrage céréalier nourrissant les animaux.
    Replantation des haies et espaces jachères obligatoire et imposé aux agriculteurs, et au PLU de chaque commune.
    La chasse doit etre conservée. prélevement mesuré en fonction de la quantité de la ressource en oiseaux. Interdiction de tir au vol par arme a feu. Trop de blessé et de stress sur les oiseaux. Uniquement posé et limité .
    Apprendre a nos enfants, rôle de l’ éducation et aussi des parents, comment se comporter dans la nature et vivre avec ses occupants.
    Et les oiseaux reviendront, et je pourrais en déguster a nouveau sans aller devoir acheter de la charogne au supermarché. Salut a tous

    • Michel

    Une mesure simple : rétablir des haies obligatoires Quand je vois ces grandes étendues de terres cultivées sans une haie il ne faut pas s’étonner
    Plus un arbre pour faire un.nid Plus une fleur à butiner Le labour profond tue les vers de terre et toute la vie du sol
    Je fais partie d’un jardin partagé et c’est la même chose à plus petite échelle