Covid-19 et pas de viande à la cantine: le gouvernement dénonce le choix de la mairie EELV de Lyon


La polémique se poursuit à propos de l'absence de viande dans les cantines scolaires de Lyon © AFP/Archives NICOLAS TUCAT

Lyon (AFP) – Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, a annoncé dimanche qu’il saisissait le préfet du Rhône de la question des menus sans viande imposés par la mairie écologiste de Lyon dans les cantines scolaires en raison des contraintes sanitaires.

« Arrêtons de mettre de l’idéologie dans l’assiette de nos enfants ! », a-t-il dénoncé sur Twitter, ajoutant: « Donnons-leur simplement ce dont ils ont besoin pour bien grandir. La viande en fait partie. J’ai saisi le préfet du Rhône ».

« En plus de l’insulte inacceptable aux agriculteurs et aux bouchers français, on voit bien que la politique moraliste et élitiste des +Verts+ exclut les classes populaires. De nombreux enfants n’ont souvent que la cantine pour manger de la viande », avait déjà tweeté samedi soir le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en dénonçant une « idéologie scandaleuse ».

Son collègue des Comptes publics, Olivier Dussopt, a fustigé, lui, « un choix anti-social et doctrinaire ». « Je suis toujours pour qu’on laisse le choix aux élèves. Il ne faut pas que ce soit une décision idéologique », déclarait de son côté le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, interrogé lors de l’émission Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI.

La mairie de Lyon explique son choix par la nécessité de respecter, à la demande de l’Éducation nationale, une distanciation de deux mètres entre les enfants à la cantine, ce qui revient à faire manger moins d’élèves en même temps.

Le recours à un menu unique – sans viande mais incluant œufs et poisson – vise à fluidifier le service afin que tous les repas puissent être servis durant la pause méridienne.

Avant d’enfler au sein du gouvernement, la polémique avait été déclenchée cette semaine par l’opposition de droite lyonnaise, alors que les élèves font leur retour à l’école lundi dans la capitale des Gaules.

Le maire EELV, Grégory Doucet, y a répondu en rappelant qu’une mesure similaire avait été prise au printemps dernier sous l’ancienne mandature, face aux contraintes sanitaires, sans susciter de polémique à l’époque.

« On ne vous a pas entendu tenir ces propos à Gérard Collomb, membre de votre famille politique qui avait pris exactement la même mesure lors de la première vague » de Covid-19, a-t-il répliqué sur Twitter à M. Darmanin, ajoutant: « Continuez à être dans la posture, vous ne faites que masquer votre absence de fond ».

« Que la droite, qui s’est alliée à mon prédécesseur (Gérard Collomb, NDLR) au moment des municipales, crie à l’idéologie aujourd’hui me fait sourire », avait déjà réagi M. Doucet vendredi sur franceinfo.

Le sénateur LR Bruno Retailleau ou la députée LREM Aurore Bergé ont également critiqué la mesure lyonnaise sur Twitter. Des agriculteurs doivent manifester lundi devant l’Hôtel de Ville de Lyon à l’appel de certains syndicats (FDSEA et JA du Rhône).

© AFP

Avion, mode, viande, vidéo en ligne ou voiture, à quoi les Français, les Européens, les Américains et les Chinois sont-ils prêts à renoncer pour lutter contre le changement climatique ?

Et vous, êtes-vous prêts à renoncer à manger de la viande ?

L’éleveuse Émilie Jeannin va lancer courant 2021 le premier abattoir mobile de France

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Henri DIDELLE

    CE MAIRE DOIT MANQUER DE FER, MAIS NE MANQUE PAS D’AIR…
    L’homme a développé son intelligence avec l’augmentation de son alimentation carnée suite à la découverte du feu. Ceux qui pensent le contraire seraient donc plus bêtes que les autres… et certains doivent manquer de fer !!!
    Voilà encore une déclaration qui va faire long feu…

    • Rozé

    La lutte contre la perte de biodiversité, le dérèglement climatique, le pillage de nos ressources terrestres est une lutte de tous les instants et sur tous les fronts. Manger moins de viande est une mesure de cette lutte. Clairement tous ceux qui décrient cette mesure courageuse de la mairie de Lyon, n’ont rien compris à l’écologie ou pire s’en foutent totalement. Ils croient sans doute faire le buzz politique en déniant le vrai geste écolo. Ce faisant ils signent leur profonde stupidité et leur impossibilité de voir autre chose que leur ego ! Je garde tous ces noms dans une liste noire afin de m’en souvenir si je les vois apparaître sur une liste électorale.

    • Francis

    Priver les enfants et adolescents de viande doit être considéré comme de la maltraitance. Les protéines et matières grasses animales sont indispensables pour le développement du cerveau des jeunes. Les australopithèques qui furent nos ancêtres sont précisément ceux qui sont devenus carnivores il y a environ 5 millions d’années. Seuls les adultes peuvent être végétariens sans inconvénients.

    • pulcini

    je suis végétarien pour arrêter la souffrance animale et préserver la planète pour lee générations futures. pour les viandards, une fois du poisson et de la viande/semaine, c’est largement suffisant mais pour des histoires d’argent comme d’habitude, les avis vont contre. dans moins de 20 ans, 60% de la viande sera faite en laboratoire, vous n’aurez pas le
    choix pour de multiples raisons.

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article