« Legacy », l’héritage du photographe écolo Yann Arthus-Bertrand sur M6

Yann Arthus-Bertrand YAB

Le photographe Yann Arthus-Bertrand en septembre 2015 à Paris. © POOL/AFP/Archives CHARLES PLATIAU

Paris (AFP) – Des déserts aux mégalopoles, des rizières aux mines de charbon, des méga-incendies à la fonte des glaciers : avec « Legacy, notre héritage », le photographe et militant Yann Arthus-Bertrand veut appeler à « se battre » contre la destruction de la planète.

Dix ans après « Home », le documentaire diffusé mardi en première partie de soirée sur M6 dans le cadre de la « semaine green » du groupe porte sans conteste la patte du photographe, avec ses forêts, ses océans et autres images de la Terre vues du ciel.

Mais la nature n’est pas seule dans le viseur du militant qui fait défiler sous les yeux du spectateur des alignements de serres à perte de vue, des plateformes pétrolières ou des empilements de conteneurs dans des zones portuaires gigantesques.

« Le film est vraiment fait pour les gens qui ne s’intéressent pas trop à l’écologie », a expliqué Yann Arthus-Bertrand lors d’une conférence de presse, pour présenter son « film le plus personnel ».

« C’est un peu un bilan », a-t-il ajouté. « On est drogué à la croissance qui est en train de nous tuer mais la solution est là : si on décide vraiment de décarboner nos vies, on peut y arriver ».

Et pour pousser à l’action contre le réchauffement de la planète, il mise sur l' »émotion » de ses images.

« Il y a des solutions, c’est tout simple, c’est d’éviter les énergies fossiles. Mais comme ces énergies fossiles sont le centre de notre économie, est-ce qu’on sera capable de le faire ? », se demande le réalisateur. « Ça vaut le coup de se battre, peut-être qu’on n’y arrivera pas mais au moins on aura essayé ».

Le militant de 74 ans, qui a dit renoncer à l’avion en 2019, assure avoir réalisé ce film en économisant du carbone : il a utilisé une majorité d’archives, non diffusées, de ses documentaires précédents (« Woman », « Human ») et des séquences filmées en drones et commandées à l’étranger.

Le fondateur de la Fondation Good Planet travaille désormais à un nouveau film baptisé « France, une histoire d’amour », qui racontera « tout ce qu’il y a de formidable en France (…) à travers des interviews de Français », a-t-il expliqué. Avant un autre projet de documentaire sur les réfugiés.

Juste après « Legacy », M6 diffusera mardi soir un débat présenté par Ophélie Meunier, en présence du photographe. Et dans le cadre de cette « semaine green », « ce sera 60 heures de programmes sur une semaine consacrés à l’écologie sur les différentes antennes du groupe M6, parce que l’écologie est l’une des préoccupations majeures des Français », a indiqué Jonathan Curiel, directeur adjoint des programmes de M6, W9 et 6ter en charge des magazines et documentaires.

©AFP

A lire aussi : Yann Arthus-Bertrand à l’occasion de la sortie de son dernier film Legacy, notre héritage : « il n’y a pas de vaccin contre le dérèglement climatique »

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Gérard Chiron

    Merci Yann Arthus pour ce combat de David contre Goliat. Heureusement qu’il y a encore des « teigneux » (au sens noble du terme) comme vous pour s’accrocher aux bottes de ce géant dont la seule ambition est celle du profit égoïstement confisqué par une minorité de Nantis. Ceux là même qui n’ont pas idée que, quand le bateau Terre sombrera, Riches avec un petit sursis et pauvres plus vite, tous disparaîtrons mais la vie et la Nature reprendront leur droit d’exister là où l’Humain a voulu s’imposer prétentieusement au-lieu de s’intégrer à ce mouvement de Vie et d’Amour que je me permets d’appeler Dieu, sans pourtanmême me reconnaître d’aucune religion ici bas !!!

    • Paul M LeBoutillier

    Un homme qui sait ce qu’il est venue faire sur cette terre ! Élevé notre consciente sur l’ importance capitale de notre mère NATURE.

    • Maurice Chaumien

    Nous ne pourrons rien pour l’humanité tant que nous n’aurons pas remis en cause le système monétaire et réduit la démographie!

    • Lete

    Un Grand merci a vous Yann Arthur-Bertrand
    J’espère que le monde vous écoute et votre appel et qu’ils portera ses fruits sur toute la planète.
    Avec toute ma gratitude

Des cheveux pour nettoyer les océans : les coiffeurs britanniques s’engagent pour la planète

Lire l'article