Des militantes d’Extinction Rebellion s’enchaînent seins nus au parlement britannique

Extinction Rebellion Royaume-Uni

Des militantes d'Extinction Rebellion s'enchaînent seins nus au Parlement britannique, à Londres le 10 septembre 2020.

Londres (AFP) – Des militantes du groupe Extinction Rebellion se sont enchaînées, seins nus, au Parlement britannique jeudi, dans le but d’exposer la « vérité nue » sur l’urgence climatique, au dernier jour d’une série d’actions ayant provoqué la colère du gouvernement conservateur.

Une douzaine de femmes à moitié dénudées se sont attachées aux grilles du palais de Westminster, à Londres, à l’aide d’antivols de vélo attachés au cou. Sur leurs poitrines étaient écrit des mots illustrant des conséquences de la crise climatique : « famine », « déplacement (de population) » ou encore « violence ».

« Maintenant nous avons votre attention », a déclaré l’une d’elles, Sarah Mintram.

Cette action s’inscrit dans une mobilisation d’une dizaine de jours du mouvement écologiste qui s’est achevée jeudi. L’une des actions les plus spectaculaires du groupe a été le blocage d’imprimeries qui a perturbé la distribution de journaux samedi et a provoqué l’ire du gouvernement.

Les militants accusent la presse, principalement les journaux du groupe News Corp du magnat Rupert Murdoch, de ne pas rendre compte correctement de « l’urgence climatique et écologique ».

Le Premier ministre Boris Johnson, ancien journaliste, a jugé ces blocages « complètement inacceptables » et la ministre de l’Intérieur Priti Patel a comparé les militants de l’association à des « criminels » et promis de mettre fin à l « anarchie dans nos rues ».

@AFP

Grande-Bretagne: Extinction Rebellion perturbe la distribution de journaux

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • DESCLAUD Patrice

    Pudibonderie et puritanisme britanniques pour ne s’en tenir qu’à la forme et ne pas s’attaquer au fond. Superficialité bien classique et hypocrisie des politiques : une habitude ou forme de lâcheté ?

COP26 : des scientifiques de 33 pays lancent une campagne en faveur des sciences océaniques

Lire l'article