615 histoires sur l’engagement : le protecteur des vautours

vautours

Un vautour fauve vole le 04 août 2005 au-dessus des gorges du Verdun à Rougon. Depuis six ans, le vautour fauve fait son retour dans les gorges du Verdon, une expérience de réintroduction qui, contrairement au programme loup, à la faveur des éleveurs : le rapace géant, "éboueur de la nature", leur est utile en débarrassant les montagnes des cadavres d'animaux. © AFP PHOTO PATRICK VALASSERIS / AFP PHOTO / PATRICK VALASSERIS

 Réintroduction du vautour. Depuis ses 20 ans, Michel Terrasse se consacre à l’étude et à la préservation des oiseaux rares. Administrateur de la Ligue de Protection des Oiseaux, il a de nombreuses actions à son actif pour sauvegarder les 2000 couples de vautours en France. « La biodiversité s’effondre. L’homme se présente de plus en plus menaçant pour l’écosystème de notre planète. Nous devons tous travailler ensemble pour préserver la diversité des espèces sinon l’homme va finir par provoquer sa propre extinction. » Dans les années 1980, il entreprend un programme de réintroduction du vautour dans les Cévennes et les Alpes où il restait moins de 30 couples. Trois décennies plus tard, ce sont plus de 2000 couples de vautours qui vivent dans les montagnes françaises. Ses initiatives permettent de sauver partout en Europe, plusieurs espèces en voie d’extinction comme le Gypaète des Pyrénées, le Macareux moine d’Arctique ou le Harfang d’Amérique. Pour lui, comprendre la nature, c’est « vivre en harmonie avec son espace, tout en assurant la pérennité de son avenir ».
https://www.lpo.fr

615 histoires sur l'engagement de la Fondation GoodPlanet
615 histoires sur l’engagement de la Fondation GoodPlanet

Ecrire un commentaire

Carola Rackete, du sauvetage des migrants à la défense de la forêt

Lire l'article