Le Danemark envisage une taxe sur la viande rouge contre le dérèglement climatique

Le Danemark envisage sérieusement de taxer la viande rouge, dans un souci de lutte contre le réchauffement climatique. Les modalités d’établissement de cette taxe n’ont pas encore été dévoilées. Proposée par le think tank Danish Council of Ethics, cette mesure permettrait de faire reculer la consommation de viande rouge, forte émettrice de gaz à effet de serre, comme le méthane, le dioxyde de carbone ou le protoxyde d’azote. « Le mode de vie des Danois est loin d’être sans conséquences sur le climat et si nous voulons respecter les objectifs de l’Accord de Paris, à savoir des hausses de températures ‘bien en-dessous’ de 2 degrés, il est nécessaire d’agir rapidement et de prendre en compte l’alimentation », explique le Conseil. A ce jour, l’élevage de bétail représente 18% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial, soit plus que le secteur des transports.

10 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Nous devrions amener l’Europe, puis les autres continents à adopter de telles mesures qui réduiraient la déforestation, les émissions de gaz à effet et de serre et de très nombreuses pathologies : du surpoids aux cancers. Pour en savoir plus sur consommation de viande et santé : http://www.lanutritherapie.fr/article/faut-il-arr-ter-de-manger-de-la-viande

    • Mathelin

    Les Nordiques montrent toujours le juste chemin …. mais en France, on continuera longtemps a bouffer de La Bidoche (relire l’ excellent livre « Bidoche  » de F. Nicollino) réécouter aussi Boris Vian dans sa chanson « faut qu’les gros puisse se goinfrer , faut qu’les gras puissent engraisser, …. faut qu’ çà saigne bien fort…. etc … » dans sa chanson  » Le tango des bouchers de La Villette »… c’ était à la fin des années 50 et y a pas une ride de Bidoche!

    Mais sacré bordel vous voulez donc crever de bouffer cette saloperie de bidoche et continuer de faire souffrir les bêtes ?

    • Francis

    Le documentaire diffusé sur France 5 ce samedi 30 avril à 17 h prouve que ce discours anti-viande ne tient pas debout. Le paturage intensif est nécessaire à l’entretien des prairies, donc une végétation qui protège le sol et régénère son humus. Tapez « Alan Savory » sur google.
    Les peuples d’éleveurs nomades n’auraient pas eu le droit d’exister avec ce genre de raisonnement.
    L’équivalent en grande culture est le roulage hivernal par temps de gel des cultures intermédiaires avec un rouleau à couteaux pour plaquer au sol la végétation et la mettre à la disposition des vers de terre.

    • Désolé c’est votre discours qui ne tient pas debout !
      Quand on a la bouche et les mains pleines de sang ….. 🙁

      • Patrick Cadet-Geffroy

      C’est plutôt le discours des viandards qui ne tient pas debout !

      Mais bon…. Qu’attendre de sensé de gens qui ont plein de sang sur les mains et dans la bouche :/

      http://2013-continuum.blogspot.fr/2011/01/un-fait-indiscutable-la-viande-cest-de.html

        • Francis

        Confondre digestion et putréfaction n’est pas sérieux et les 15500 l d’eau pour produire un kg de viande est un mensonge.

      • Grabowski Marc

      Le discour anti « viande » ne tiens pas debout!!!?…..faut vraiement etre soit tres fatigué, soit dans l’incapacité de saisir toutes les infos qui en parle pour dire ca….question, vivre a credit sur le dos de vos gosses et des gosses a tous, participer a deja en ce moment en laisser mourrir pour un morceau de cadavre, ca fait quoi?

  • En prenant une telle mesure le Danemark protège la santé des danois car à part du fer dans la viande il y a surtout des bactéries de la décomposition du cadavre qu’est la viande. Plus de caries, plus de faiblesses des immunités, rien qu’une bonne chose

    • sevila

    C’est une idée après ce sont encore les moins riches qui se retrouve pénalisé avec ici le risque de problème nutritionnel sévère (tout le monde ne peut pas être végétarien contrairement à ce que l’on pense). Est ce qu’on pourrait sortir du schéma: Problème –> solutions = taxes ?

    • anonyme

    et a la place vous manger quoi ? des araignées , des insectes , des fleurs…
    le problème n’est pas de manger de la viande mais de manger trop de viande, quelle soit blanche, rouge… nos habitudes alimentaires et la transformation des viandes (charcuterie …) en est la cause.
    si chacun réduit la quantité de viande au sauve la planete , mais regarder les pays emergeant.. qu’est-ce qu’ils mangent maintenant : des produits transformés et une quantité de viande importante. donc le prix ne change rien au problème. c’est une consommation raisonnée qu’il faut adopter et banir les produits transformés et les produits d’importation…. rien qu’avec cela on réduit la pollution. les emissions de co2 et autre at on améliore notre santé

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article