Viande : 6 personnes sur 10 ont changé leurs habitudes d’achats

Suite au scandale de la viande de cheval, 6 consommateurs sur 10 disent avoir changé leurs habitudes d’achats, favorisant les produits frais aux produits transformés, en Grande-Bretagne.

L’étude réalisée par l’organisation Which ? auprès de consommateurs britanniques révèle que 25% des consommateurs ne font plus confiance à l’industrie alimentaire et que 30% et 24% d’entre eux achètent moins de produits transformés et de plats tout fait depuis le début de l’affaire. Par ailleurs, 68% des consommateurs pensent que le gouvernement britannique n’a pas été assez vigilant sur l’étiquetage des produits, près de 45% regardent désormais attentivement cet étiquetage lors de leur achat et plus de 80% pensent qu’il est nécessaire d’afficher le pays d’origine du produit sur son emballage.

Selon Richard Lloyd, directeur de l’organisation Which ?, « le scandale de la viande de cheval a mis en avant le besoin urgent de renforcer la détections des fraudes a la régulations. Ces échecs doivent servir et permettre a la filière de s’améliorer, d’être plus transparente pour que le consommateur soit a nouveau en confiance », note le Guardian.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article