Les loups allemands chassent les animaux sauvages plutôt que ceux d’élevage

Une étude sur le comportement alimentaire des loups sauvages allemands montrent qu’ils se nourrissent principalement de proies chassées dans la nature et non pas d’animaux d’élevage. C’est le résultat d’une étude de plusieurs années réalisée en Lusace, au nord-est de l’Allemagne. Dans cette région où les loups sont revenus au début des années 2000, les chercheurs ont étudié plus de 3000 excréments de cet animal afin de déterminer leur régime, rapporte l’hebdomadaire Spiegel Online le 13 mars. « Nous avons regardé ce que mangeaient les loups. Moins d’1% de leurs proies proviennent des troupeaux. Depuis 2002, 315 morts d’animaux d’élevages ont été attribuées aux loups », déclare le zoologiste Hermann Ansorge qui a conduit l’enquête qui affirme que seule une faible proportion de ces bêtes a été mangée. En effet, les loups s’enfuient dès qu’un homme ou un chien les dérange et c’est pour cela qu’ils préfèrent se nourrir d’animaux sauvages. Dans cette région, 11 meutes d’une demi-douzaine de loups ainsi qu’un couple ont été recensés. Leurs repas se composent à 55% de chevreuils, 21% de cerf élaphe, 18% de sangliers et moins de 3% de lapins.

Ecrire un commentaire

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article