Essor des golfs illégaux en Chine

La construction d’un golf sur une réserve en Mongolie intérieure est en cours alors qu’en 2004 le gouvernement chinois s’est déclaré contre toute nouvelle construction de golf dans le pays. Ces derniers nuisent aux sols et nécessitent d’importantes quantités d’eau pour leur entretien. Dans la province de Mongolie intérieure, un hôtel et des villas sont sortis de terre avec 18 des 36 trous prévus pour le golf d’Erdos, alors qu’il se trouve sur zone protégée en raison de la richesse de sa flore, rapporte le China Daily du 9 avril. Malgré l’interdiction de 2004, des centaines de golfs ont été construits en Chine. « A l’heure actuelle, seules les grandes villes, comme Pékin, peuvent effectivement interdire les projets de golf. Mais, dans de nombreuses régions, cette interdiction ne sert à rien », remarque le professeur Sun Baoping de la société de protection des eaux et des sols qui pointe la difficulté de faire appliquer la loi puisqu’elle ne parvient pas à enrayer la prolifération des terrains de golfs.

Ecrire un commentaire

Un rapport de l'ONU demande la réaffectation de 470 milliards de dollars de subventions agricoles qui nuisent aux prix des denrées et nous éloignent des objectifs environnementaux et sociaux

Lire l'article