Les pesticides les plus nocifs circulent encore en Asie

Les deux tiers des pesticides employés dans 8 pays d’Asie contiennent des substances classées comme hautement toxiques, selon un rapport du pesticide Action Network. « Certains des pesticides que l’on trouve dans les pays d’Asie ont été interdits dans d’autres régions du monde, y compris dans les pays d’origine des entreprises chimiques qui les produisent. Par exemple, le Paraquat produit par Syngenta est prohibé en Europe alors que le quartier général de Syngenta se trouve en Suisse », rapporte le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP) dans un communiqué du mois de février. Cette étude effectuée grâce à 1500 entretiens avec des paysans au Cambodge, au Sri Lanka, en Chine, aux Philippines, au Vietnam, en Inde, en Indonésie et Malaisie montre qu’ils sont particulièrement exposés à ces substances car ils manquent de protections et qu’ils ignorent comment manipuler ces produits. En conséquence, les populations souffrent de problèmes de santé, notamment de dysfonctionnements endocriniens.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article