La peste bovine éradiquée

La FAO (organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation) va annoncer dans les 18 mois à venir l’éradication de la peste bovine. « Ce sera la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une maladie animale sera éradiquée, et seulement la deuxième fois qu’une maladie sera rayée de la planète grâce aux efforts de l’homme (la première fut la variole en 1980), » affirme la FAO dans un communiqué du 30 novembre. La peste bovine est un virus qui touche le bétail et les animaux à sabots. Ce virus se transmet par contact direct et peut décimer jusqu’à la totalité des troupeaux. La maladie ne se transmet pas à l’homme, mais menace tous ceux qui dépendent des animaux pour vivre, que ce soit pour se nourrir ou comme source de revenus ou d’énergie. Un vaccin existe depuis les années 1960, mais il a fallu attendre les années 1980 pour qu’une stratégie globale de lutte soit mise en place pour éliminer les foyers où la maladie survivait. « Entre 1994 et 2009, quelque 170 pays et territoires sont parvenus à éliminer la peste bovine », lit-on sur le site de la FAO alors que « début 2000, le virus de la peste bovine était circonscrit à certaines parties de l’écosystème somalien où on trouvait encore trace de la maladie dans le sang de certaines populations animales. La toute dernière poussée endémique de la maladie a été recensée au Kenya en 2001. » L’éradication de cette maladie a permis d’améliorer la situation alimentaire dans de nombreux pays et à la protection de la biodiversité.

Ecrire un commentaire

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

Lire l'article