Un appétit menaçant pour la faune

Au Vietnam, plus de 80 espèces sauvages sont menacées car très recherchées pour leur goût ou leurs vertus médicinales. Dans ce pays, les habitants mangent de tout ou presque : le rhinocéros, le gibbon à pattes blanches ou encore certains viverridés sont les premiers en danger par l’augmentation de la demande de nourriture provenant des forêts. « La plus grande menace pour ces animaux provient de la demande croissante de la classe moyenne urbaine. Nouvellement enrichie, elle se rend fréquemment dans des restaurants spécialisés dans les espèces exotiques et protégées », rapporte The Independent du 15 août. Des lézards, des tigres, des éléphants, des daims et même des chats sauvages sont régulièrement au menu. Et, près d’un cinquième de ces viandes provient d’une chasse illégale. Les lois et les zones protégées n’y font rien, plus de 3 400 tonnes de gibier sont revendu chaque année soit 1 millions d’animaux.

Ecrire un commentaire

Jaunisse de la betterave : Tereos a retardé le démarrage de sa campagne 2020/21

Lire l'article

L’agriculture bio labellisée AB est le modèle le plus rentable et le plus performant, d’après une analyse de France Stratégie

Lire l'article