Une pétition pour interdire le déterrage des blaireaux obtient 100 000 signatures

Alors que la saison de la chasse reprend, l’ASPAS (l’association pour la protection des animaux sauvages) soutient depuis plusieurs mois une pétition pour demander l’interdiction du déterrage des blaireaux. Celle-ci, en ligne sur la plateforme e-pétitions du Sénat, sera transmise aux présidents des groupes parlementaires qui pourront décider d’y donner suite et de débattre d’une loi sur cette manière de chasser. La pétition, qu’il est possible de signer jusqu’au 30 septembre, vient d’atteindre les 100 000 signatures, le seuil minimum requis pour cette première étape. L’ASPAS explique en vidéo sa démarche et en quoi consiste le déterrage du blaireau que les opposants à la chasse dénoncent pour sa cruauté depuis des années. De plus, l’état des populations de blaireaux reste mal connu en France, alors que l’espèce est protégée dans d’autres pays européens.

A lire aussi

Patrouille avec les sauveurs du blaireau, enjeu national au Royaume-Uni

Des réserves de vie sauvage privées pour protéger la nature en France

Ecrire un commentaire

Un rorqual échoué dans le Finistère, sans doute le même que la semaine dernière

Lire l'article