Une ferme autonome en cas « d’effondrement »


À Méracq dans les Pyrénées-Atlantiques, une dizaine de personnes vivent en collectivité dans une ferme. Elles tendent vers l’autonomie alimentaire et énergétique. Clément Osé explique dans cette vidéo de Brut le fonctionnement de cette ferme est surtout leur objectif principal : être prêts en cas d’effondrement de la société.  Leur but n’est pas de vivre en autarcie, complètements coupés du monde, mais de réduire un maximum leur empreinte écologique. Leur démarche vise à créer un modèle de lieu collectivisé et presque totalement autonome.

Le Giec est-il devenu collapsologue ?

Bruno Villalba, auteur des Collapsologues et leurs ennemis : « la collapsologie pose des questions intéressantes sur le rapport à la croissance, à l’innovation technique et à l’égalité sociale »

Collapsologie : comment préparer sa commune à l’effondrement avec Alexandre Boisson

Les collapsologues Pablo Servigne et Raphaël Stevens : « c’est un sevrage très dur qui nous attend car tout le monde est drogué aux énergies fossiles »

Succès en librairie, la « collapsologie » reste marginale en sciences

Pablo Servigne explique la collapsologie

Yves Cochet, désespérément écolo

Yves Cochet se prépare à la fin du monde

Pandémie : début d’effondrement global, ou (dernière) chance à saisir ?

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • kervennic

    En cas d’effondrement y’a plus de plastique. Donc la serre et le tunnel; t’oublie !

Changement climatique et "défis sécuritaires" au menu du sommet du sud de l'UE à Athènes

Lire l'article

Pierre René, amoureux des glaciers pyrénéens et son monde perdu

Lire l'article

Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C est impossible sans mesures radicales immédiates, prévient l'ONU

Lire l'article