Yves Cochet se prépare à la fin du monde

 

La fin du monde est-elle proche ? C’est en tout cas ce dont l’ancien ministre de l’environnement, Yves Cochet, est persuadé. Brut est allé à sa rencontre en Bretagne. Il vit avec sa fille dans une maison de campagne tout équipée pour faire face à ce qu’il surnomme : “l’effondrement général systémique et global du monde”. Et, selon ses estimations, l’apocalypse devrait avoir lieu entre 2025 et 2030. En attendant, il effectue pour vous une petite visite guidée de sa demeure de survie.

9 commentaires

Ecrire un commentaire

    • CLAUDIA

    Mais d’où proviennent ces quasi certitudes ?? Sur quoi se base t’il? Bien à l’abri, installé dans sa ‘petite’ maison pour jouer à l’Oracle.

    • Lre scientifique Stephen Hawking estime que nous avons déjà scellé le destin de l’Humanité et que dans moins de 100 ans, les sociétés humaines ne seront plus. Cette vision peut sembler extrêmement pessimiste et faire sourire (jaune).

      Toujours est-il que sur le long terme une croissance exponentielle ne peut pas durer dans un domaine fini comme celui de notre planète. La solution qui consiste pour faire simple à choisir dans un premier temps le soleil et l’eau plutôt que l’atome et les dérivés du pétrole nous permettrait probablement de tenir quelques siècles de plus mais sur le long terme, c’est-à-dire le millénaire, il faut se rendre à l’évidence : notre seule chance que « l’avenir de l’homme soit sur terre » est que nous nous arrangions de telle sorte que nos besoins en énergie n’excèdent pas les capacités naturelles de production de notre planète. Il est plus que probable que nous n’arriverons pas à changer la terre et que notre souhait d’y implanté le Soleil avec ITER est voué à l’échec. Soyons concret, ne montrons pas le mauvais exemple en construisant sur notre territoire 6 nouveaux EPR avant même d’avoir mis en place le démantèlement des anciennes centrales et solutionné le stockage des déchets radioactifs. Evitons dans un premier temps le toujours+ et baissons le prix de revient de l’énergie électrique grâce au soleil en augmentant le prix des combustibles fossiles

    • Bonjour Claudia,
      Je comprend parfaitement votre grand étonnement à propos de tels propos. Si vous prenez le temps de lire mon commentaire un peu plus bas (s’il est accepté) et, ÉTUDIEZ les conférences sur mon site dont les adresses y sont données, vous ne pourrez que constater que M. Cochet est malheureusement bien en dessous de la vérité car c’est pas pour 2050 mais pour au très plus tard en 2020 (si nous sommes trèèès chanceux) et presque toute l’Europe va être contaminé par les centrales nucléaires qui vont exploser !!!

    • Arthur

    Qu’il continue à attiser les peurs, ça convient à Macron pendant que son ex collègue De Rugy festoie dans son palais aux frais de la République

      • FERTIN

      Quel angoisse tous ces articles.
      Mais pourquoi maintenant !
      Pourquoi les gouvernements, les dirigeants du monde ne se sont pas unis pour combattre le réchauffement.
      Pourquoi ne sauvent t ils pas l’humanité ?
      C’est invivable cette situation.
      Pourquoi on ne s’arrête pas de travailler. Pourquoi nous laisse t on vivre de la même façon alors que nos jours heures sont comptés.

    • Claude Renaud

    Yves Cochet a surement raison. Nous sommes de plus en plus nombreux à vivre sur une planète dont les ressources sont finies et nous consommons sans compter. Il ne faut être grand clerc pour comprendre, qu’à terme, ça va coincer.
    En plus, nous sommes confrontés aux résultats de nos excès. Nous ne savons plus quoi faire de
    nos déchets, plastiques, électroniques ou nucléaires. Les sécheresses à répétition vont affamer les
    populations, la planète va devenir hostile à l’Homme. Il est impossible de vivre avec des températures
    supérieures à 50 degrés. La montée des eaux va inonder de nombreuses villes côtières. Il va y avoir
    de nombreux réfugiés climatiques qui vont créer des conflits etc…
    Maintenant, on peut discuter sur le temps qui nous reste, mais on ne tiendra pas 30 ans comme ça.

  • Je connais M. Cochet (sur Internet) depuis plus de 10 ans car j’ai eu un site, écosuffisant.org (qui n’existe plus parce que les gens au Canada sont à 99.9% dans le déni) et j’en ai maintenant un autre depuis environ 7 ans , effondrement-economique.com, parce que j’ai cru que par l’argent, les gens s’intéresseraient d’avantage à l’effondrement qui est déjà là mais qui est encore masqué par toutes les fausses bonnes nouvelles.

    M. Cochet à parfaitement raison, sauf pour une chose: l’effondrement n’aura pas lieu en 2050 car, à cette date, la presque totalité « du monde riche » aura déjà disparu. S’il s’intéressait à l’économie, il verrait que tout est en place pour l’effondrement économique total: fermeture des banques, donc: fermeture des marchés, plus d’essence dans les voitures et camions de transport, les voyageurs à l’étranger ne peuvent plus rentrer chez eux, les gens cassent les vitrines pour trouver de la nourriture, etc. etc. La guerre civile et, peut-être, de nombreuses guerres réelles et nucléaires.

    Pour vous faire une idée exacte de l’extrême urgence de la situation: http://www.effondrement-economique.com/fr/Effondrement-partie-1.html où vous trouverez des conférences de grands spécialistes (surtout français) de la finance et des statistiques très parlantes ainsi que: http://www.effondrement-economique.com/fr/Effondrement-Scenario-catastrophe.html où vous trouverez un scénario très réaliste de ce qui va arriver après la faillite de toutes les banques, que nul gouvernement ne pourra remettre sur pied.

    M. Cochet, dépêchez-vous de placer votre pompe à eau et d’apprendre à cultiver. Si vous ne savez pas que les choux et les carotes demandent 2 ans avant de produire des graines, vous allez crever de faim car les marchands de graines vont aussi être morts. Vous devrez trouver et planter du topinambour. Et oui, ça vous rappelle quelque chose de triste ? Il vous faudra aussi apprendre à faire de la choucroute pour conserver vos choux et leur donner + de vitamines. Vous devrez aussi vous construire une chambre froide, y entreposer, sur du foin, de la glace durant l’hiver afin de conserver vos légumes et cie. jusqu’à la prochaine récolte. Vous devrez avoir un poêle à bois et beaucoup de « bon » bois sec, une brosse pour ramonner votre cheminée, des panneaux photo-voltaïque et des outils à batterie (bons pour un certain temps), des sciottes, etc.etc. Donc, vous devez étudier, travailler sans relâche, convaincre vos voisins de faire de même car, s’ils ne sont pas de la partie, ce sont eux qui vont vous zigouiller pour vous voler votre dernière canne de bines, callibine, comme on dit ici !

    Bonne chance, M. Cochet ainsi qu’à vous tous. Et, si vous voulez des infos, vous m’écrivez en mettant: « info », suivi du « @ », suivi de « effondrement-economique.com » (J’écris ça comme ça pour éviter que des robots du Web « piquent » mon adresse pour m’expédier de la merde !!!

    • J’ai oublié un petit quelque chose dans mon commentaire: si vous être près d’une centrale nucléaire, il n’y aura plus personne pour placer les barres d’uranium dans des bassins de refroidissement qui demandent de l’électricité, pendant une éternité, pour que les pompes à eau puissent empêcher un « Tchernobyl » à grande échelle !!! « T’sey veut dire ?  » Donc, vaut mieux que vous déménagiez à des milliers de KM de contrées ayant épousées les centrales nucléaires.

    • Berny Ben

    l’être humain égoïste et suffisant voulant sauver la planète veut en fait se sauver lui même car la planète n’a pas besoin d’être sauver elle continuera toujours a exister et ce n’est pas la fin du monde mais la fin de l’être humain. L’être humain est nombriliste et se croit au centre du monde mais savez vous que dans notre galaxie, il y a pas moins d’un milliard de système solaire et que dans notre univers il y a un milliard de galaxie. Maintenant il est trop tard mais les deux seules solutions et qu’ il y a au moins 50 ans en arrière il fallait limiter les naissances et nous devrions être 2 milliards tout au plus au lieu de bientôt 10 milliards ou alors continuer la course a l’espace et laisser tomber tout les pays a la traine de la science (c’est cruel mais c’est le prix a payer) et coloniser d’autres planètes.
    et puis quand on se rappelle de l’histoire de l’arche de Noé dans la bible, les êtres humains ont du louper quelque chose et on ne pourra pas prendre sur une nouvelle arche 10 milliard de personnes. il vaudra mieux prendre un noyau de personne avec toutes les différentes espèces d’animaux vu qu’il y en a beaucoup en voix de disparition ( a cause de l’être humain).