Un job d’été au plus près de la nature : devenez bergère ou berger !

À 22 ans, Mathilde a déjà beaucoup de responsabilités pour son job d’été. De juin à octobre, elle s’occupe de plus de 1000 brebis avec ses deux chiens, au milieu des Pyrénées. Pour Brut. elle raconte son quotidien en tant que jeune femme seule dans les montagnes. Elle doit faire face à la nature, loin de tout. Parfois, des animaux sauvages comme des chiens errants ou des ours s’attaquent au troupeau. Une expérience hors du commun qu’elle souhaite partager aujourd’hui au plus grand nombre.

A lire aussi sur GoodPlanet Mag’ :

Jean-Marc Landry : « comprendre le loup réel et adapter les mesures de protection »

Le plaidoyer de la bergère des collines Florence Robert pour un pacte de responsabilité avec le vivant dans le cadre d’un élevage non industriel

À Barcelone, des moutons et des chèvres contre les incendies

Ecrire un commentaire

À l'écoute du Vivant avec l’audio-naturaliste Marc Namblard : « si les animaux émettent autant de sons dans la nature, c’est que cela répond à des besoins vitaux »

Lire l'article