Les stocks de DDT abandonnés en Afrique

Des stocks de pesticides DDT (Dichlorodiphényltrichloroéthane) laissés à l’abandon dans un entrepôt en Éthiopie représentent une menace pour la santé et l’environnement. Le DDT est un produit interdit dans de nombreux pays qui reste cependant employé dans d’autres afin de lutter contre le moustiques vecteurs de maladies dont le paludisme. Pourtant, sa nocivité le classe comme cancérigène par l’Organisation mondiale de la santé, conduit à la recherche d’alternatives par l’UNEP et surtout au contrôle des stocks existants. En effet, le DDT est un polluant organique persistant ou POP, une substance toxique qui se dégrade difficilement dans l’environnement.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Mona

    Il existe un médicament en endocrinologie qui en contient… l’Op’ddd….!!
    S’il est cancérigène pourquoi utiliser cette molécule pour « soigner et guérir »…?

L'agriculture de conservation des sols pourra continuer à utiliser du glyphosate, selon Didier Guillaume

Lire l'article