Severn, the Voice of Our Children

Severn, the Voice of Our Children

Severn, the Voice of Our Children, produit par Jean-Paul Jaud

Cette semaine, à l’occasion du festival de films de GoodPlanet à Rio, sera présenté le film Severn, The Voice of Our Children, en présence de Severn Cullis-Suzuki, militante canadienne. Il y a 20 ans, Severn Suzuki s’adressait déjà aux dirigeants du monde afin qu’ils prennent en compte l’avenir de chacun et de la planète.

Ce documentaire montre des actions concrètes en faveur de la biodiveristé et du développement durable, menées en différents pays. Le producteur Jean-Paul Jaud a écrit et réalisé le film « Nos enfants nous accuseront ». Severn, The Voice of Our Children, a été présenté pour la première fois au Wind Festival Calvi.

Source: Severn

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Claudec

    Rio+20 – Fondamentaux
    « L’effort à long terme nécessaire pour maintenir un bien-être collectif qui soit en équilibre avec l’atmosphère et le climat exigera en fin de compte des modes viables de consommation et de production, qui ne peuvent être atteints et maintenus que si la population mondiale ne dépasse pas un chiffre écologiquement viable.»
    Rapport 2009 du Fonds des Nations Unies pour la Population – (s/Démographie responsable.org)

    Or, en dépit des variations de la croissance démographique soufflant le chaud et le froid et de la sempiternelle annonce de son ralentissement, celui-ci est non seulement peu probable mais quasiment exclu pour de nombreuses raisons parmi lesquelles :
    – La tendance observée depuis la naissance de l’espèce humaine, et plus particulièrement au cours de ses deux derniers millénaires.
    – Les effets du progrès, notamment sanitaire.
    – Les résultats de l’action humanitaire, encourageant les naissances et retardant la mort des plus malheureux, à défaut de les empêcher de souffrir de leur misère.
    – Les conséquences dramatiques d’une inversion de la tendance en termes de vieillissement de la population et de réduction du nombre des actifs.
    – L’aveuglement, l’imprévoyance et l’égoïsme des hommes, tous assis, sans exception, sur leurs habitudes et leurs avantages acquis – pour ceux qui ont le bonheur d’en bénéficier.
    – La cacophonie régnant chez la plupart des partisans d’un contrôle démographique.
    – L’opposition farouche des opposants à ce dernier.
    etc. ,
    la prise de conscience de réalités fondamentales serait nécessaire, de toute urgence.

    Pour en savoir plus à propos de la plus impitoyable de ces réalités, affichez « Fatalitas, l’abominable pyramide sociale » dans votre moteur de recherche.

Le pape préoccupé pour les indigènes d'Amazonie face au coronavirus

Lire l'article