Quand préparer ses repas tue

Avec cette vidéo, l’ONU Environnement rappelle que la pollution de l’air intérieur est responsable de 3 millions de décès prématurés dans le monde chaque année. En cause, les combustibles employés pour cuisiner, ils dégagent des fumées toxiques qui affectent en premier les femmes et les enfants dans les pays pauvres.

Ecrire un commentaire

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article