Plus de 164 défenseurs de l’environnement ont été tués en 2018

Selon le bilan annuel de l’ONG Global Witness, au moins 164 défenseurs de l’environnement qui luttent contre des projets miniers, forestiers ou agro-industriels ont été tués en 2018. Les pays les plus risqués pour ces militants et ces leaders autochtones ont été les Philippines, la Colombie et l’Inde. Apprenez-en un peu plus sur cette affaire dans ce reportage réalisé par France 24.

Ecrire un commentaire

Le zoo de Belgrade marque ses 83 années avec Muja, le plus vieil alligator en captivité

Lire l'article