Peut-on compenser le CO2 émis lors d’un voyage en avion en plantant des arbres ?


Un vol long-courrier de plus de 300 personnes émet en moyenne 90 grammes de CO2 par passager et par kilomètre. C’est 3 fois plus qu’un voyage en berline à 4 personnes (30g de CO2 par passager et par kilomètre). Dans les aéroports, une annonce est publiée par les compagnies aériennes qui propose de compenser les émissions de CO2 des voyages en avion en plantant des arbres. Dans cette vidéo du Monde, la journaliste scientifique Léa Bello explique pourquoi la solution de planter des arbres est la plus populaire afin de compenser les émissions. Elle présente aussi les nombreuses limites de cette méthode. Par exemple, la captation de CO2 n’est pas continue et homogène tout le long de la vie de l’arbre, ce n’est donc pas une solution véritablement stable.

Calculateurs carbone

Avion à hydrogène en 2035 : bonne ou mauvaise idée ? Décryptage d’un expert

Les Suédois face à la honte de prendre l’avion

Évolution du transport aérien, une révolution des pratiques individuelles et des esprits est aussi nécessaire

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Henri DIDELLE

    OUI MAIS VOILA !!!
    Certains prétendent déjà que la couverture sombre des arbres accélère le réchauffement climatique en limitant le rayonnement…

    • PatrickGensau

    Erreur…il faut des années pour que cela pousse…🍄🌵🌴🌲🌳🌾🌵🌴🌳🌿🍀🍂🍃🌷🌼🌻🌺💐🌸🌼🌷 Pour les fleurs un peu moins …

USA : des séquoias emballés dans de l’aluminium pour les protéger des incendies

Lire l'article