Orano envoie ses déchets nucléaires en Russie

L’ONG Greenpeace révèle dans cette vidéo que la France a repris l’envoi de ses déchets radioactifs vers la Russie. Malgré l’arrêt officiel de cette pratique en 2010 pour des raisons environnementales, l’ONG a découvert que plusieurs tonnes de déchets nucléaires ont été chargées à bord du navire Kapitan Lomonosov pour être déchargé en Russie au début de l’année. Un autre transfert serait prévu à la fin de l’année 2021. Greenpeace a suivi le trajet de ces déchets produits par l’industrie nucléaire française. Par ailleurs, interrogée par Reporterre, l’entreprise Orano, anciennement Areva, a reconnu être à l’origine de ces expéditions et qu’elle avait vendu plus de 1 000 tonnes d’URT (Uranium de retraitement) à l’entreprise nucléaire russe Rosatom.

À lire aussi sur le nucléaire sur GoodPlanet Mag’ : Peut-on être écologiste et pro-nucléaire ?

A 500 mètres sous terre pour préparer l’éventuel enfouissement des déchets radioactifs dans l’est de la France

Charlotte Mijeon, porte-parole du réseau Sortir du Nucléaire, 10 ans après Fukushima : « un accident nucléaire est possible même dans un pays à la pointe de la technologie »

Ecrire un commentaire

Se passer du nucléaire en France ? C'est possible selon un réseau d'experts

Lire l'article