Nourrir le monde sans pétrole


Le scientifique Pablo Servigne revient dans cette conférence sur la manière de nourrir le monde sans pétrole. En effet, la surconsommation d’énergies fossiles met en péril les équilibres planétaires, et il faut donc envisager d’apprendre à produire en se passant de l’énergie bon marché qui a permis de réduire la main d’œuvre agricole. Cela implique de nombreux changements dans l’agriculture, certains ayant déjà été expérimentés ou sont en cours à Cuba ou à Détroit.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Nourrir le monde sans pétrole c’est prendre conscience d’un aspect important en ce qui concerne notre alimentation:

    ce que contient l’aliment en lui-même en énergie comparativement à l’énergie qu’il a fallu fournir pour le transporter.

    Cette comparaison faite on s’aperçoit en effet que l’homme dépense plus d’énergie pour alimenter sa voiture et se chauffer que pour se nourrir s’il cultive localement mais qu’il en est tout autrement s’il fait venir ses légumes des antipodes. Voir
    https://www.dropbox.com/s/c7vwctiz7ih40ta/ethique-et-performances.pdf?dl=0

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article