Moins de pesticides, même rendement et plus d’oiseaux

Réduire l’utilisation des pesticides et des engrais chimiques de seulement 30% n’a pas d’incidence sur les rendements. C’est ce que montre une expérience menée par Vincent Bretagnolle chercheur en biologie au CNRS. Son étude révèle qu’en économisant sur les produits phytosanitaires et les engrais chimiques, les céréaliers ne perdent pas d’argent sur leur récolte, bien au contraire. De plus, la réduction de l’utilisation de pesticides permet de contrer l’inquiétante disparition des oiseaux dans les campagnes. Un reportage de France 3.

Pour en savoir plus a ce sujet lisez notre interview avec Jean-Marc Bonmatin,chargé de recherche au CNRS d’Orléans, il travaille sur l’action des neurotoxiques chez les abeilles.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Tout cela va de soi et irait encore mieux avec une agriculture 100 % biologique .

Satay végétarien: un laboratoire expérimente des plats asiatiques sans viande

Lire l'article

Le Marché de Rungis va s'étendre au nord de Paris avec nouvelles plateformes et volet agricole

Lire l'article