Incendies en Australie, suivez la situation

Les contradiction du Canada face à la question climatique

Le Canada veut d’un côté instaurer une taxe carbone pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre, de l’autre profiter de l’exploitation des énergies fossiles, notamment les sables bitumineux. À deux mois des élections fédérales, France24 revient sur la place de l’écologie dans la campagne et dans le pays : « cet été, le Premier ministre a déclaré l’état « d’urgence climatique ». Mais il a aussi approuvé l’expansion dans l’ouest du pays d’un oléoduc géant, source de conflits depuis plusieurs années. »

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Gérard Montpetit

    En tant que citoyen du Canada, les contradictions du gouvernement Trudeau en matière de gestion des GES(gaz à effet de serre) me laisse pantois. Dépenser 4,5 milliards de dollars(Can) pour acheter l’oléoduc TransMountain + dépenser 7,5 milliards pour tripler sa capacité est incompatible avec l’idée de réduire nos GES. Pourtant à la conférence de Paris en 2015, il claironnait «Canada is back!»

    Oui, il a instauré une timide taxe sur le carbone. Et cette taxe est contestée devant les tribunaux par des Premiers ministres provinciaux comme Doug Ford et Jason Kenney!!!!