Le reportage de 2042 montrant les regrets des acteurs de l’élection présidentielle de 2022 de ne pas avoir suffisamment pris en compte le réchauffement climatique

Dans une vidéo parodique, Greenpeace imagine dans un faux reportage ce que pourraient dire en  2042 les acteurs des élections de 2022 sur le fait qu’elles et ils n’ont pas compris la portée des enjeux climatiques. Cette vidéo fictionnelle utilise la technologie du « deep fake » afin d’imiter le plus fidèlement possible la voix et l’apparence de journalistes, animateurs, hommes et femmes politiques connus et représente un moyen d’attirer l’attention sur la faible présence des enjeux environnementaux dans les campagnes électorales en cours. L’ambition de Greenpeace est de remettre l’écologie au cœur des débats, et ce alors que les scientifiques ne cessent d’alerter sur les menaces.

Les pesticides restent un sujet non traité dans les élections à venir en France

La biodiversité, le sujet négligé, sinon oublié, des élections à venir

Brigitte Gothière de L214 : « la question animale est jugée importante par 89 % des Français et 47 % d’entre eux déclarent que leur vote peut être influencé en fonction du programme des candidats sur la condition animale »

3 commentaires

Ecrire un commentaire

Marjan Minnesma, pionnière de l’action climatique devant la justice primée par le prix Goldman 2022 : « les gouvernements ont un devoir de protection des citoyens face à la menace du changement climatique »

Lire l'article