Le coronavirus fait chuter la pollution en Chine

Conséquence surprenante de l’épidémie de coronavirus qui sévit depuis plus de deux mois en Chine, la pollution a diminué dans ce pays considéré comme l’un des plus pollués au monde. Les observateurs de la Nasa l’ont constaté grâce aux images satellitaires. Elles révèlent que l’épidémie de coronavirus et surtout le ralentissement de l’économie chinoise subséquent se traduisent par une baisse significative de la pollution de l’air. Entre janvier et février 2020, les émissions de dioxyde d’azote ont été réduites d’un tiers dans certaines régions. De plus, l’utilisation de charbon dans les centrales électriques était à son plus bas niveau en quatre ans et les vols domestiques ont baissé de 70 % en janvier, par rapport au mois précédent. France 2 nous explique en vidéo.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Un mal pour un bien !

Un bateau de dépollution contre le fléau du plastique en mer à Bali

Lire l'article