Jour du Dépassement, tous les articles sur le sujet. Si tout le monde vivait comme vous, combien de planètes faudrait-il ?

Le commerce des espèces sauvages remis en cause par la pandémie de covid-19 ?

L’origine animale du Covid-19 a remis en lumière le commerce des animaux sauvages. France24 interroge la légitimité sanitaire et environnementale de cette activité. En Chine, les marchés d’animaux sauvages font partie de la vie quotidienne, le recours à la bile d’ours pour soigner le covid-19 fait débat et l’ONG Traffic rappelle que le commerce illégal des espèces sauvages est mondial, n’épargnant pas au passage la France tandis qu’en Amérique latine, la peur des chauves-souris a conduit certains habitants à les chasser. Faut-il interdire le commerce des animaux sauvages ? D’autres pandémies nous attendent-elles à l’avenir ?

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Méryl Pinque

    Laissons nos frères et soeurs nonhumains tranquilles.
    Nous partageons cette planète avec eux. Ce sont des êtres doués de sentience et qui possèdent par là même des droits fondamentaux.
    Ils ne nous appartiennent pas et nous n’avons pas à vendre ni consommer leurs corps.
    Une seule solution : le véganisme, qui est la voie de l’éthique élémentaire…

    • Lallement

    Foutees leur la paix aux animaux sauvages, bouffes vous entre vous.